Ero-cket TWO : Burned

Début de l'Arc TReble TRoubles

 

C0226438d47bf9442ac1240004860102

 

Couché dans son lit, une clope entre les doigts, Butch songeait à son avenir. Objectivement, il avait désormais tout pour être heureux : De la thune, une belle caisse, une jolie meuf comme équipière, le respect des autres agents et un patron lui mangeant dans la main.

Et pourtant… Quelque chose lui manquait… Il tira une nouvelle bouffé de sa cigarette avant d'expirer la fumée, la regardant se disperser dans la pièce. Si Cass était là il se ferait passer un savon… Mais elle n'était pas la et elle avait pas intérêt à faire sa mijaurée.


« AGENT 009, VOUS ÊTES ATTENDUE DANS LE BUREAU DE MONSIEUR GIOVANNI IMMÉDIATEMENT ! »



Arquant un sourcil, il courba sa nuque et dirigea ses iris vers la porte de leur suite. Encore ? Cela faisait depuis quelques mois désormais que cette annonce tournait en boucle presque toutes les nuits… Raaah ! Espérons que cette jeunette ne sois pas entrain de leur piquer leur boulot !!! N'empêche, qu'elle salope celle la aussi, à toujours faire sa pimbêche et rabaisser tout et tout le monde...Pfff… Minable. Les filles sont toutes les mêmes… Pas foutu de se montrer autrement qu'odieuse… Toute ? Bien sur !!! Attendez,  Jessie, Domino, Wendy et même sa propre mère...Sans oublier la sale rouquine… Ainsi que Cassidy en mission… Cassidy… Ou était elle encore partit se fourrer celle ci ? Il était tard. Non bien sur que non qu'il n'était pas inquiet ! Après tout elle est majeure et vaccinée ! Et puis malgré les grands airs qu'elle se donne, ce n'est pas du tout son style de se foutre dans de sales histoires . Han mais c'est vrai que ces derniers temps elle est assez étrange, surtout vis à vis de lui. Ah la la, les gonzesses.

4362083755 164fd94f82Des bruits de pas résonnèrent dans le couloir, sûrement 009 courant voir son Boss chéri. Qu'elle lèche cul celle la, parfois il se disait qu'elle méritait sérieusement que quelqu'un s'occupe de son cas et la remette à sa place la petite pétasse. Ouais… Mais à force de se voiler la face, il savait qu'il allait se perdre. Cracher son venin sur le sexe féminin n'allait rien changer à la réalité et rien ne lui donnerait d'excuse. Il n'aimait pas les filles, il était dans l'incapacité d'avoir un quelconque amour envers elles… Il les haïssait toute sauf Cass. Elle était la seule qui semblait se soucier un peu de ce qu'il y avait derrière cette frange verte. Mais il ne l'aimait pas. Cela il en était certain. Il ne supportait pas l'idée d'être en couple avec elle…

 

Argh… même dans sa propre imaginations elle ne prononçait pas correctement son nom !!! Grrrr !!! Un cauchemar.

Mais pourtant la perspective de rester dans le célibat toute sa vie ne le réjouissait guère. Mais, à vrai dire, il n'avait jamais expérimenté une véritable relation exclusivement masculine à long terme… Et surtout : il ne voulait pas que l'organisation et ses membres le sache. Il y en avait bien un. Un qui lui plaisait vraiment. Mais il semblait si inaccessible… Et il avait peur d'essuyer un refus… Il ne pouvait pas y avoir de refus ! Non… Il se battrait pour que cela n'arrive jamais. Il userait de ruse et de force si il le fallait mais jamais SA proie ne devait lui glisser entre les doigts. Il lui fallait un plan, une idée. Dommage que Cassidy ne puisse être mise un courant, elle lui aurait trouvé un plan en un rien de temps. Il passa sa main dans ses cheveux et écrasa la cigarette contre le mur sous le coup de la frustration. Butch se redressa et se mit à parcourir en long et en large la pièce, traînant le rythme et fixant la tâche qu'il venait de faire. Il ne supportait plus de se cacher, lui et sa réalité. Voilà la vérité.
Ses pas le portèrent dans la salle de bain. Posant ses mains aux deux extrémités du lavabo, le jeune homme observa son reflet dans le miroir en fulminant.

« Hihihi...Je t'adore toi...Mon petit ange… Mon petit Icare... »

 

Il frappa dans la glace avec puissance, sans parvenir à la briser, ses  phalanges bleuissant.
 

« Quand tu seras grand tu seras si beau... »

 

Les larmes prirent place dans ses yeux et il s'effondra sur le rebord de la baignoire, mordant avec violence son poing, étouffant sa tristesse couplée à la rage, avant de se lever pour ouvrir l'eau froide. Le liquide gicla sur le sol de la douche, mouillant faiblement ses pieds. Le jeune homme retira ses vêtements négligemment et se laissa glisser sous l'eau glacé. Le froid réchauffait son âme et il décrispa enfin sa mâchoire. Relevant le menton vers le ciel, il avait l'impression que des ailes lui poussaient au fur et a mesure que ses larmes l’allégeait. Il aurait voulu s'envoler, toujours plus haut, plus près du soleil, et faire fondre la cire autour de son cœur jusqu’à s'en brûler.

Ses mains parcoururent son visage lentement, effaçant les traces de larmes et de souffrances, caressant sa chevelure émeraude lentement. Un ange… Voilà ce qu'il voulait être… Un ange...Comme son amour… Lui…
En pensant à ce jeune homme tant espéré, son esprits s'enflamma : Il voulait le serrer fort, lui faire comprendre qui il était vraiment. Lui avouer ses rêves d'avenirs et ses secrets passés.

« Icare… Espèce de saloperie… Pourquoi es-tu en vie ?! Fouteur de merde… Tu ne m'as amené que ça !!! J'aurais du la prendre cette putain de pilule… Saloperie d'erreur... »

 

Il aurait voulu caresser sa joue et baiser son front en murmurant ce qu'il avait vécu.
 

« PUTAIN TU VAS RANGER LES BOUTEILLES AVANT QUE TON PÈRE N'ARRIVE SINON JE TE SAIGNE !!! »

 

Passer ses doigts entre ses mèches et les faire glisser le long de sa nuque en lui contant sa propre légende.

« Ton père va encore te pourrir saleté… Bien fait pour toi sale mioche… Putain d'erreur... »

 

Et, enfin, posé ses lèvres sur les siennes pour lui dire le mot de la fin.
 

« ICARE !!! ICARE REVIENT !!!! ICARE REVIENT OU JE TE BUTTE !!! REVIENT OU J'APPELLE TON PÈRE !!! »

 

Icare n'existait plus…Il ne voulait plus jamais entendre ce nom… Ce sale nom … Et pourtant, même après l'avoir changé… Le sort semblait s'acharner sur lui… Peinant à imposer Butch comme son identité… Icare lui collant a la peau, englué à ses ailes brûlées.

 

Suite...

 

9 votes. Moyenne 4.33 sur 5.

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Date de dernière mise à jour : 08/03/2017

Roketto Dan no Sekai--Site créé le 22 mars 2011 par Musashi et Kojiro

Design par Musashi, Jez et Chacha

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site