L'affaire du joyau maléfique - 6

L’Affaire du Joyau Maléfique

Partie 6


Un rayon filtre à travers un volet fermé et vient se poser sur mes yeux.

Je gémis doucement avant de me tourner vers le mur.

Me voilà réveillé. Non plus par mon réveil, mais par la lumière du jour.

Mais cette fois, je ne ronchonne plus contre tout ça. Ça ne sert à rien, de toute façon.

Réalisant qu'il est grand temps de se lever, je repousse ma couverture pour me forcer à sortir de mon lit.

Soudain une douleur fulgurante me traverse le poignet. Il est toujours engourdi, c'est certainement à cause d'hier... Bien que Jessie ne soit plus là pour me le serrer, j'ai l'impression qu'une poigne de fer est resserrée autour...

J'entends soudain un bruit de coulissement.

Je me retourne brusquement vers la fenêtre quand je vois Jessie qui l'ouvre pour se pencher par-dessus.

Quelle n'est pas ma surprise ! Je ne l'avais même pas remarquée !


Je saute sur le sol et m'approche de la fenêtre.

Quand je suis à la hauteur de mon amie, je pose ma main sur son épaule.

-Ça va Jessie ?

Elle se retourne vers moi d'un air surpris, elle ne m'a certainement pas entendu venir.

-Ah, salut. Ouais ça va...

Je remarque toujours la même figure défaite de mon amie.

-Tu n'as pas très bonne mine, tu es sûre que ça va... ?

Elle sourit et lance sa main doucement devant mon nez pour me donner une petite pichenette.

-Oui, arrête de t'inquiéter autant ! Je vais bien, ne t'en fais pas pour moi !

Je lui rends son sourire d'un air peu rassuré, pourtant.

-Oui...Je suppose que je vais devoir m'y faire...

L'expression de Jessie change pour prendre un air un peu contrarié.

-Est-ce que...ça ce voit tant que ça ?

Je ne sais pas trop quoi lui répondre.

Je ne peux tout de même pas lui dire qu'elle à une tête de zombie, mais je ne vais pas non plus aller lui inventer qu'elle à l'air de « péter la forme »...

-Eh bien... Si tu dis simplement que tu...

Elle soutient mon regard, ce qui me met encore plus mal à l'aise...

Elle reprend ma phrase pour m'inciter à la finir :

-Si je dis que...

Une grosse goutte apparaît sur mon visage.

-...Que tu fais des insomnies !

Elle me regarde avec un air bizarre, comme si j'étais le dernier des imbéciles.

Puis elle prend une expression amusée.

-James, des fois, je me demande où tu va chercher tout ça !

Je lui souris et passe ma main dans mes cheveux.

Puis je replonge mes yeux dans les siens.

-Tu veux peut-être te reposer encore un peu ?

Elle secoue la tête.

-Non, je ne peux tout de même pas passer ma vie à dormir.

Je vois.

Soudain j'entends un petit miaulement, et Jessie et moi nous tournons vers le lit de Miaouss.

Le Pokémon chat nous regarde avec reproche, les yeux encore à moitié fermés :

-Miaaaaa...Vous pouvez pas parler moins fort ?...

Jessie croise les bras et le regarde de haut.

- Tais-toi le chat miteux ! Et puis en plus il est l'heure de se lever !

Je suis presque étonné de l'entendre parler comme ça !

Je ne suis pas le seul car Miaouss aussi ouvre grand ses yeux endormis.

Puis il la toise avec un sourire narquois.

-Oh, je vois que Mademoiselle a retrouvé son comportement habituel !

Je me retourne vers Jessie, qui baisse les yeux.

-Non...

Elle se retourne vers la fenêtre et soupire longuement.

-J'essaye juste de positiver, c'est tout...

_____________________________________________________________________________________________

-Mais oui ! Tu as raison !

Le boss regardait le Sbire avec un regard admiratif et plein de reconnaissance.

-Bien sûr ! Voilà la solution de retrouver des images du voleur !

Le sbire, un peu gêné toutefois, hocha la tête avec un regard confiant, avant de lancer à son patron :

-Oui ! Si nous tentons de regarder la bande filmée par la caméra du couloir qui menait à la salle de contrôle technique de l'autre soir... Nous pourrons récupérer des images de l'individu !

A peine avait il finit sa phrase que le Boss s'élança en direction du couloir en question, abandonnant même son Persian qui quelques secondes plus tôt était toujours à ronronner en se frottant aux jambes de son maître.

N'attendant plus un instant de plus, le Sbire se jeta derrière lui, pensant intérieurement qu'il allait enfin remonter sur l'estime du Patron.

Alors qu'il courrait en direction du couloir qui menait à la salle de contrôle des caméras de surveillances, le Boss s'arrêta devant une caméra qui se trouvait juste en face de la porte de la salle.

N'attendant même pas qu'on le lui ordonne, le Sbire étendit ses bras en avant pour se saisir de l'objet, et après l'avoir tourné une ou deux fois sur elle-même, elle se détacha tout naturellement de son support.

Triomphant, le Sbire tendit au Boss la caméra qu'il venait de détacher.

-Il ne reste plus qu'à visionner la bande vidéo !

Le Boss ouvrit un petit loquet d'où sortit une pellicule.

-C'est génial ! On le tient !

Après cela les deux hommes se dirigèrent vers la salle des caméras afin de visionner la bande vidéo. Mais lorsque le Boss inséra la cassette, une grande icône d'erreur s'afficha sur l'écran de l'ordinateur.

« ~ERROR ! VEUILLEZ ENTRER UN MOT DE PASSE !~ »

Le Sbire se tourne naturellement vers le Boss.

-Patron ? Avez-vous le mot de passe ?

Le Boss se prit la tête à deux mains.

-Mince...je n'avais pas pensé à ça... Le système de sécurité est entièrement surveillé par les gardiens, et seul les membres de la Team Rocket spécialisés dans la technologie peuvent accéder aux fichiers de surveillance...Moi-même il m'est impossible d'utiliser certaines fonctions technique de ces dossiers...

Il se releva et frappa brutalement sont poing contre la table où était posé l'ordinateur.

-Si nous voulons continuer dans cette affaire et pincer le voleur, nous allons devoir
embaucher un de ces membres de technologie !

Le Sbire, un peu intimidé, s'éloigna de quelques pas de son patron.

-Nous ferions mieux de faire équipe avec l'un d'eux, non ?

-Bien sûr ! C'est la seule solution !

_______________________________________________________________________________________________

J'enfile mon tee-shirt blanc afin de finir de me préparer et m'approche du meuble où nous avons rangé les courses de nourriture. Je plonge ma main dans un des sacs de courses et ressort un pomme, que je porte à ma bouche afin de la manger. Je dois prendre des forces, je n'ai pas bien mangé hier...

Jessie et Miaouss devraient en faire autant. Je me tourne pour apercevoir le chat Pokémon regarder à la télé son dessin animé préféré, celui qui est rediffusé tout les week-ends sur la chaine de « TV Tokyo », à savoir le fameux « Poketto Monsutaa-Daiamon to Paaru ! ».

Jessie, elle, est allongé sur son lit, regardant d'un œil distrait l'écran de télé que Miaouss fixe avec adoration.

J'attrape deux pommes dans le sac de courses, puis m'approche de Miaouss.

Je lui tends le fruit.

-Tiens Miaouss, ton petit déjeuner !

Il est tellement absorbé dans son dessin animé qu'il ne se retourne même pas vers moi, et attrape la pomme en miaulant un petit « merci » presque inaudible.

Je me dresse vers le lit superposé –celui du haut où Jessie est allongée- et tend la pomme à mon amie.

-Tiens Jessie.

Les yeux fixés sur la télévision, elle se tourne finalement vers moi et prend la pomme que je lui tends.

-Merci James.

-De rien.

Je commence à m'éloigner en direction de la porte, quand Jessie m'attrape le bras droit afin de me retenir, avant de me lancer :

-James, tu vas où comme ça ?

Je me retourne vers elle.

-Je vais faire un tour dans le centre... Tu veux venir avec moi ?

Ce n'est pas une très bonne idée, mais si ça peut lui rendre sa bonne humeur...

-Non, merci...Je vais rester ici...

Je hoche la tête.

-Très bien.

Je m'approche de la porte et l'ouvre.

-A plus tard !

Je referme derrière moi et commence à avancer vers le hall.

Que faire maintenant ?

Je repense à cette histoire du joyau maléfique... Peut être que je devrais tenter de me pencher sur cette affaire... En tout cas si je veux faire quelque chose pour aider Jessie, il vaudrait mieux que je m'y mette dès maintenant, je ne dois pas attendre que la situation empire...

Bon, récapitulons... Ce qu'il me faudrait, c'est m'informer un peu plus à propos de la puissance des ténèbres que contenait le Joyau –avant d'en transmettre une bonne partie à Jessie- et ses risques... Si je peux trouver quelque chose à propos du « problème » que mon amie s'est attirée...

Je pense que toutes ces informations doivent se trouver quelque part dans le centre... Mais où ?

Je pose une main sur mon menton afin de mieux réfléchir. Je suis désormais dans le hall du centre, et mon regard se pose vers un des lieux les plus fréquentés par la Team Rocket.

La bibliothèque ! Peut être que je pourrais y trouver quelque chose d'intéressant.

Montant rapidement les escaliers qui permettent de s'y rendre, je rentre vite dans l'endroit silencieux où plusieurs groupes de personnes sont assise autour de tables et chuchote.

Par où commencer...

Je ballais la salle du regard pour voir que certaines personnes sont assises devant des
ordinateurs, faisant apparemment des recherches.

Voilà une bonne idée ! Je pourrais me servir d'un de ces ordinateurs pour chercher les informations dont j'ai besoin... Seulement il ne faudrait pas que j'attire l'attention de quelqu'un : rechercher des informations sur un Joyau qui vient d'être dérobé pourrait paraître suspect...

Je remarque rapidement un ordinateur dans une salle à l'écart, et me dépêche d'aller m'installer.

Une fois devant l'écran, j'attrape la souris pour cliquer sur le logo d'internet.

La page d'accueil s'affiche.

J'entre rapidement l'adresse du site secret de la Team Rocket où se trouvent (presque) toutes les informations utiles pour l'organisation.

« ~Attention, vous allez accéder à un site confidentiel. Veuillez entrer votre identifiant et votre mot de passe~ »

Je rentre rapidement mon mot de passe dans le champ prévu, et tape « コジロウ » dans l'espace de mon identifiant.

« ~Accès autorisé ! Bienvenue, membre de la Team Rocket !~ »

La page du site s'affiche sur l'écran, et je me mets à rechercher un lien vers une page liée au Joyau Maléfique.

Aucune page n'apparait. Pourtant il est impossible qu'il n'y ait rien à propos de ça sur le site de la Team Rocket !

J'entre « Joyau Maléfique » dans la barre de recherche personnalisée.

Ah ! Le site trouve 1 page en rapport !

Je clique sur le lien
« voir la page ».

« ~Error ! Votre rang ne vous permet pas de visiter cette page ! Vous allez être réorienté !~ »

Oh non ! Impossible d'accéder à la page depuis mon compte !!

Il ne manquait vraiment plus que cela...

_______________________________________________________________________________________________

-Boss, je crois que je connais quelqu'un qui pourrait nous aider...

-Vraiment ?

Le sbire passa son bras derrière la tête.

-Oui, je connais un membre de la Team Rocket qui s'occupe de systèmes comme l'informatique où la mécanique. Il pourra exécuter ce qu'on lui demandera sans trop se poser de questions...

Le Boss se mit une main sur le menton.

-Et à qui penses-tu ?

-Il s'appelle Mondo. Bien sûr, il n'est pas très performant mais...il pourra régler nos problèmes d'informatiques très facilement, de plus il est plutôt intelligent, il pourrait nous être d'une grande utilité pour faire avancer l'affaire.

-Mondo, tu dis ?

-Oui monsieur. On devrait le trouver dans la salle de mécanique à cette heure ci.

______________________________________________________________________________________________

Planté devant l'ordinateur et me sentant impuissant, je tente de réfléchir à une solution pour accéder malgré tout à la page qui contient les informations sur le Joyau.

Le seul moyen serai de se connecter sur la session d'un autre membre, qui aurait le grade bien au dessus...où un administrateur...

Voyons, les administrateurs sont aussi les informaticiens..................

Les informaticiens !?

Je me lève d'un bond sur ma chaise !

La voilà la solution !! Je connais bien un informaticien !

Mondo pourrait m'aider !

_______________________________________________________________________________________________

Le sbire et le Boss, accompagnés de Mondo, se dirigeaient vers la salle d'informatique où le Boss avait voulu se rendre une demi heure plus tôt, mais où il n'avait pas pu accéder aux informations contenues dans la disquette de la caméra de surveillance.

Après être rentré dans la salle, le Boss introduisit la disquette dans le lecteur, et la même icône apparût.

« ~ENTREZ LE MOT DE PASSE~ »

Le patron se tourna vers Mondo.

-Voilà, c'est ici qu'on aurait besoin de vous... Pouvez-vous faire en sorte que nous puissions accéder aux informations de la disquette ?

Mondo s'inclina par respect devant le Boss.

-Bien, monsieur.

Il prit place devant l'écran avant de taper un mot de passe dans l'ordinateur.

La page d'analyse s'afficha alors.

« ~Vous avez désormais accès à la bande vidéo filmée par la caméra numéro 286~ »

Mondo s'écarte alors pour laisser la place au Boss, qui s'assoit devant l'ordinateur.

Le jeune informaticien jette un coup d'œil par-dessus l'épaule de son patron, observant avec curiosité l'écran.

L'image qui s'affiche est une image fixe, montrant la porte de la salle de contrôle des caméras.

Le Sbire montre alors un champ de l'ordinateur au Boss.

-Monsieur, vous pouvez avancer les heures pour voir le changement de l'image.

-Oui...Le vol ayant eu lieu à une heure tardive de la nuit, je vais avancer de quelques heures la bande vidéo de la caméra, et arrêter lorsqu'on pourra voir quelque chose...

Le Boss appuya sur le bouton permettant d'avancer et les chiffres indiquant l'heure à laquelle les « événements » s'étaient déroulés se mirent à défiler rapidement.

Mondo se demandait ce que le Boss tentait de découvrir, même s'il commençait à avoir une idée en tête, il ne comprenait pas bien pourquoi le patron voulait voir les éléments filmés par la caméra 286.

Le Boss arrêta subitement la progression de la bande vidéo vers les 2 heures du matin.

-Regardez, là !

Les trois personnes se penchèrent devant l'écran pour apercevoir une silhouette entrer à l'intérieur de la salle de contrôle des caméras.

-Voilà notre voleur !

Le Boss était triomphant.

Il se tourna vers le sbire.

-Il faut noter une description la plus précise possible... Apparemment le voleur s'était masqué le visage, ce qui ne nous permet pas de déterminer si c'est un homme ou une femme.

Le sbire pris un papier avant que le boss reprenne :

-A en voir la minceur et la régularité de traits de la silhouette, le voleur doit avoir une vingtaine d'années... J'opterai pour un individu féminin, vu les formes...

Mondo se pencha encore plus devant l'écran d'ordinateur. La silhouette lui rappelait quelqu'un. Mais impossible de le dire au Boss : il en était trop incertain.

Le patron se tourna une nouvelle fois vers le sbire.

-Nous allons imprimer une image de cette personne, du moins, la mieux que l'on pourra trouver, et nous irons reposer la caméra à sa place.

Puis il se tourna vers Mondo :

-Vous, restez vigilant, nous auront surement encore besoin de vos services. Si vous trouvez un individu qui peut ressemblerai à celui que vous venez de voir, faites moi signe. Sur ce, vous pouvez disposer.

-Bien monsieur. Je vous remercie.

Mondo s'inclina devant le Boss avant de se diriger vers la porte afin de prendre congé.

_______________________________________________________________________________________________

Je suis sûr qu'il se trouve quelque part ici !

Miaouss à dit il y a quelques jours que lui et Mondo avaient joués dans le parc du centre de la Team Rocket. Il est forcement encore là !

Mais où ? Je n'en sais rien...

Je regarde vite l'heure à l'horloge du hall : il est midi et demi.

Il doit avoir fini son travail à cette heure ci. Et oui, lui, il travaille le pauvre ! Les informaticiens et mécaniciens n'ont pas beaucoup de congé...

J'espère quand même qu'il n'est pas encore allé manger, ça serai compliqué de le trouver sinon.

Je passe devant la salle d‘informatique, et aperçoit quelqu'un qui en sort.

C'est alors que je vois un jeune homme aux cheveux bruns, habillé d'un uniforme blanc marqué d'un « R » rouge semblable au mien !

-Mondo !

Le jeune homme se tourne vers moi, je cours dans sa direction.

Ses yeux s'illuminent quand j'arrive à son niveau.

-Oh James !

Il s'incline respectueusement devant moi.

-Je suis très heureux de te revoir !

-Oui, moi aussi Mondo, ça faisait longtemps !

Je lui demande alors, désignant des yeux la salle d'informatique.

-Tu étais encore au boulot ?

-Non ! J'aidais le Boss ! Il avait besoin de moi, un problème d'informatique et d'accès... Et toi, qu'est-ce qui t'amène par ici ?

-Je te cherchais, justement.

Il se penche vers moi, étonné.

-Ah oui ? Tu voulais me dire quelque chose ?

Je l'attrape par le bras pour lui faire signe de s'approcher.

Je lui chuchote à l'oreille.

-Voilà, j'aurais besoin de ton aide pour accéder à une page du site de la Team Rocket... Mon rang n'étant pas suffisant pour pouvoir lire cet article...J'aimerai que tu te connecte à ma place afin que je puisse y accéder... Écoute, c'est primordial, c'est d'une importance extrême...

Mondo me regarde avec un regard très sérieux, et me chuchote :

-C'est à quel sujet ?

Je respire un bon coup avant de lui répondre :

-C'est à propos du Joyau Maléfique...

Il prend un regard étonné.

-Toi aussi tu fais des recherches sur ce joyau ?

Mon sang ne fait qu'un tour.

-Comment ça
« toi aussi » ?...

Il reprend un air sérieux.

-Écoute James... Le Boss aussi s'occupe de cette affaire...

Je fais un bond en arrière !

-Quoi ?! Le...le Boss ?!

-Oui... Il veut découvrir qui a volé le Joyau...Et il m'a prit comme assistant pour travailler avec lui sur ce projet...Il a déjà une image de la silhouette du voleur... Écoute, ce que je t'ai dis là est top secret, ne le répète pas s'il te plait.

Je ne peux pas y croire ! On est vraiment en danger...

Il...il faut que j'en parle à Mondo, c'est notre seule chance !

-Mondo ! Il FAUT que je te parle de quelque chose de TRÈS important à propos de ça !



A SUIVRE...

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Date de dernière mise à jour : 11/08/2012

Roketto Dan no Sekai--Site créé le 22 mars 2011 par Musashi et Kojiro

Design par Musashi et Jez

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site