Project : Ero-cket

Ero-cket ONE : La Tulipe sans pétales

4074f0f036831a1a40a82b363798bb42 1

La jeune blonde dormait d'un sommeil de princesse entre ses draps duveteux et son oreiller moelleux à souhait. Son lit taille roi était entouré par une tête de lit rose et coquette, réalisant sûrement son rêve de fillette lors de sa mise en place.
Sur le chevet, sa casquette gavroche rouge et blanche trônant aux cotés d'une tulipe couleur jais.

Elle souriait au fil de son rêve et murmurait des paroles inintelligibles ayant sûrement une grande profondeurs dans sa tête. Ses courbes fines étaient moulées par les draps la couvrant, sa jambe droite avançant légèrement, de profil. Rien ne pourrait briser cette infinie tranquili…

« AGENT 009, VOUS ÊTES ATTENDUE DANS LE BUREAU DE MONSIEUR GIOVANNI IMMÉDIATEMENT ! »

Maudit soit ce put***  de haut parleur !!! Domino râla et s'étira nonchalamment. Que lui voulait-on en pleine nuit ? L'une de ces heures ou il n'est plus tard, mais tôt !!!! Horreur… Elle était toute décoiffée !!!! Elle s'empara de sa casquette après avoir retirée sa chemise de nuit pour camoufler sa tignasse ; il n'y avait pas une seconde à perdre en beauté !!! La tulipe noire enfila sa corolle noir et ses bottes immaculées avant de courir à l’extérieur, se précipitant dans les couloir tortueux du QG. Arrivant devant le sbire de garde devant le bureau du patron, Domino retira les plis de sa robe en grimaçant, n'étant pas du tout présentable pour un tel rendez vous, quand soudain elle se rendit compte de l'inoubliable… SON SOUTIENT GORGE !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! ELLE L'AVAIT OUBLIÉE DANS LA PRÉCIPITATION !!! Quel horreur ! En plus en baissant les yeux elle pouvait voir, oh la honte, ses seins pointer vers la porte en face. Elle remarqua que le sbire la dévisageait étrangement. Non mais qu'allait-il s'imaginer ce minable gosse ?! Bien qu'il soit plus vieux qu'elle, il restait à ses yeux un gosse...Comme tout les sbires. Du haut de ses 17 ans, la jeune surdouée du crime se plaisait à rabaisser sans discontinuer les agents inférieurs à elle. Et peu était ce ne l'étant pas ! Il y avait trois ans déjà que le Boss en personne l'avait décorée en temps que membre de rang S, la plus estimée et estimable classification qu'un agent d'élite pouvait espérer.

 

Elle n'avait que quatorze ans quand elle s'engagea après une fugue dans la Team rocket. Prête à tout pour fuir ses parents envahissants, la jeune fille avait tiré d'un coup sec un trait sur son passé d'enfant unique choyée. Heureusement, le Boss engageait dès le plus jeune âge et, grâce à sa maturité corporelle et ses bon résultats physiques, elle fut envoyée de nombreuses fois sur le terrain puis très vite en infiltration ou elle se démarqua particulièrement des autres agents devenant ainsi le bras droit de Giovanni en personne. Finalement,  elle parvint à voler, après une simple journée de repérage, la formule secrète de la MasterBall, accédant ainsi à ce prestigieux classement et, deux ans plus tard, après une étrange mission sur une île,au milieu de nulle part, enfin, mission est un grand mot puisque personne ne sut dire ce qu'il fichait ici,reçu le titre de premier agent de l'organisation.


Mais revenons en au soutient gorge…

Elle devait allait le chercher !!! Mais elle n'en eu pas l'occasion…
«Monsieur Giovanni vous attend.
-Attend toi ! Je reviens je dois aller chercher mon…, elle n'osait pas en dire plus et s'abaisser devant ce mange-merde !!!
-Votre ?…
-Non rien minable ! Laisse passer ta supérieur ! »
Il soupira et s'écarta de la porte s'ouvrant automatiquement, reliée à un circuit électrique dernier cri. Domino se sentait complètement paniqué en elle même, ainsi dévêtu… D'autant plus que sans son maquillage, elle perdait deux ans d'un coup et retrouvait ses minables 17 ans ... Elle n'avait plus vraiment l'air d'être une femme. Certes, elle en possédait le corps, mais pas le visage et cela était sa plus grande faiblesse. Mais il fallait qu'elle se ressaisisse ! Elle se mit au garde à vous devant le boss, occupé à appuyer sur une télécommande, fermant la porte derrière 009.

Débutante se tourna vers elle et lui fit un sourire qui se voulait sans doute rassurant. Gardant le silence, la toisant de haut, de la tête aux pieds son regard la parcourait. Elle sentit des sueurs froides le long de sa nuque. Son torse bombait laissait encore plus apercevoir son absence de sous vêtements supérieur.
Il avança vers elle, mains jointes dans le dos, ne portant qu'une chemise, la veste et la cravate étant posées négligemment sur son siège. Domino entendit les feulements intempestifs de Persian dans son dos alors que sa queue frôla sa cuisse. Si elle avait voulu fuir, elle ne l'aurait pu, le chat-pokémon montait la garde fermement. Elle déglutit et sentit un vent de panique traverser sa cages thoracique, le Boss l’effrayait tant en réalité… Et il le savait parfaitement. Il en jouait même. Ayant un rictus, il s'exclama d'un air détaché.

« Rompez agent 009... »

 

Rassuré, elle affaissa ses épaules, détendit son bras et se permis même un petit soupir de soulagement. La honte la ravageait, ses joues étaient partagées entre une immonde couleur blafarde de terreur et un rouge criard de honte. La patte de Persian appuya contre sa jambe et ses griffes pénétrèrent dans le cuir de ses bottes en miaulant, la poussant encore et toujours vers son maître bien aimé. Enfin, Domino prit son courage à deux mains et posa la question lui brûlant les lèvres.

« Vous… Vous...M'avez demandé ?…. »

 

Il eu un rire et se dérida d'un air joueur.

« Exactement 009. C'est à propos d'une question sur votre salaire et le règlement de votre dette ! »

 

La tulipe sembla se faner immédiatement, ses joues finissant leur blanchiment lui donna un air de condamnée résignée. Elle savait de quoi il parlait et elle espérait pourtant qu'il ne s'agisse pas de cela. Giovanni saisit brutalement son poignet et se pencha sur son visage, pénétrant son regard dans ses yeux bleu-mauve. Il releva d'un doigt son menton fin et dévora ses lèvres tremblantes avec violence. Sa main passa sous sa nuque et la serra fort, si fort que Domino cru étouffer. Mais elle ne pouvait rien faire, non, il était trop tard elle avait déjà prêté serment. Le boss explorait son corps avec brutalité, la touchant aux endroits les plus secrets et intimes, les connaissant déjà par cœur…
elle ferma les yeux et se souvint de la première fois qu'une tel chose s 'était produite…


Giovanni l'avait convoqué et avait tendu un contrat alléchant, lui promettant la richesse et la notoriété au sein de l'organisation. Tout ce dont elle avait toujours rêvé : Une suite à elle, une paye colossale, des repas fournis à volonté, une propriété sur presque tout les Pokémon de la réserve pour les agents… Bref, un statut avec un grand S. LE grand rang S. Mais tout ceci avait un prix : Son corps et sa liberté. Giovanni lui avait prit sa virginité, son honneur et son faux-semblant de fierté. Chaque fois qu'elle passait sous le bureau,Domino obtenait une prime, du moins, ça c'était avant. Désormais elle ne recevait plus rien. Elle ne partait plus ou presque en mission. Sa seule fonction était d'accourir auprès du Boss pour, presque à chaque fois, se faire violer contre un mur.

Alors, après tout, pourquoi ne pourrait elle pas rabaisser tout les autres, elle qui n'avait plus une once d'amour propre ? Pourquoi eux ne méritaient pas ce qu'elle devait subir à chaque caprice du Boss ?
Après tout… Vous êtes tous des incapables…

 

 

 

DÉBUT NC-17

ATTENTION AMES SENSIBLES S'ABSTENIR

 

 A67

 

Il caressa sa poitrine en souriant, sentant ses tétons pointer vers lui. Ses doigts firent des ronds tout autour en caressant ses fesses rebondis avant de resserrer sa grande main sur ses poignées, les levant haut au dessus de sa tête terrifiant la jeune femme. Sa seconde main partis explorer son corps, passant sous sa robe noir d'agent d’Élite, caressant sa culotte avant de remonter le long de sa colonne vertébrale, recherchant à dégrafer un soutien-gorge inexistant. Constatant assez vite cela, il esquissa un petit rire.

« C'est bien de qu'il me semblait...Tu brûle d'envie de moi... »

La tulipe noir secoua énergiquement la tête, défendant son maigre honneur comme elle le pouvait, avant de recevoir une gifle monumental.

 

« OUI ! DIS OUI ! OUI TU AS ENVIE DE MOI ! « 

Elle ferma les yeux en grimaçant, pleurant à chaude larmes.

«  O...Oui j'ai envie de vous... »

A cet instant, le Boss lâcha ses poignées et se mit à serrer fortement son cou, introduisant deux doigts dans sa bouche, les enfonçant le plus possible jusqu’à ce qu'elle se mette à tousser et cracher, étouffant. Elle voulait partir, fuir, crier, le frapper mais elle ne pouvait pas, elle était paralysée par la peur.
Alors il la jeta au sol, ses cheveux blond cognant avec brutalité sur le sol du bureau, crachant encore  sur la moquette. Elle sentit le corps de son patron la surplombant, arrachant sa tenue, baissant de force ses sous vêtements, agressant son épiderme sensible.
Finalement, saisissant ses seins qu'il se mit à tordre et serrer frénétiquement, son souffle chaud contre sa nuque se transforma en une morsure horrible, laissant échapper des gémissements à sa victime, se démenant légèrement pour se soustraire à cette pression étouffante.

Elle se sentait perdue, épuisée, saignée à vif.
C'est à cette instant précis qu'elle pu distinctement entendre la ceinture de Giovanni se déboucler, en un affreux tintement métallique suivit d'un bruit de fermeture éclairs pareil à un tonnerre se profilant. Les jambes douces de Domino se retrouvèrent bien vite entremêlée entre ceux de son maître, rampant contre son corps se frottant à elle comme un animal. Elle gardait toujours les yeux clos, ne les ouvrant jamais, noyée dans la honte, pleurant à chaude larmes en sentant l'objet du dégoût contre elle, frottant contre ses fesses. Puis, plus rien, plus un bruit, plus une caresse, laissant un instant de répit à la jeune femme, se décontractant un minimum, inspirant et expirant profondément.  Mais tout pris fin très vite. Une déchirure, une brûlure. Son corps s'embrasa en sentant le sexe de Giovanni la pénétrer avec rapidité et violence. Elle gémit, criant presque, serrant les dents de douleurs, son corps réduit en charpie, les ongles de son violeur pénétrant dans sa peau, se cramponnant à elle, la secouant comme une poupée de chiffon et la manipulant comme tel. Ses seins se retrouvèrent de nouveau compressées, tordus et écorchés, avant que son corps soit martelé de tapes et de coups. Enfin, elle senti un liquide, s’écouler lentement au fond d'elle et un râle de soulagement résonna dans les airs. Il s'extirpa d'elle et caressa son dos et sa joue avant de déposer un nouveau baiser sur ses lèvres.
Giovanni la regardait, son jeune corps réveillant en lui les plus bas instinct. Il savait qu'il la violait. Il savait qu'elle était trop jeune. Et étrangement, une sensation de puissance, de force, venait l’enivrer encore et encore à chaque fois qu'il y songeait. Prenant une poignée de cheveux dorés, il redressa son visage d'adolescente avant de lui ouvrir la bouche et de l'enfoncer sur son membre dur. Domino remua, gémissant alors que des bruits de déglutitions et d’étouffement provenait du fond de sa gorge. Il lui fit faire des va et vient brusques et contrôlée pour qu'elle ne vomisse pas comme la dernière fois et finit par se vider une seconde fois dans sa bouche. Elle cracha, toussa et cracha encore une fois. Elle tremblait de peur comme jamais. Elle avait si froid… Elle se haïssait tant… Elle était sale. Une pute.
Giovanni eu un drôle de sourire, caressa la tête de Persian approchant. Le regard du Pokémon s'embrasa et regarda Domino vulnérable.

« Vas-y Persian... »

END OF THE FIRST PROJECT

 

Suite...

 

 

11 votes. Moyenne 4.45 sur 5.

Commentaires (1)

1. Pikapika 22/02/2017

Qu'est-ce que je viens de lire ?! J'adore Domino et cette fic ! Méchant boss

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Date de dernière mise à jour : 21/02/2017

Roketto Dan no Sekai--Site créé le 22 mars 2011 par Musashi et Kojiro

Design par Musashi, Jez et Chacha

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site