RPG: James reccueilli

Auteur  
# 27/01/2016 à 19:07 James
Je cours, loin, loin, le plus loin possible.. Déjà la voix perçante de Jezabelle n'est plus qu’un murmure parvenant avec peine a mes oreilles glacées. Je me retourne et voit mon manoir disparaitre au loin, la derniere tour avalée par le lointain. Je sent enfin la liberté m’étreindre, enserrer ma poitrine, rompre mon souffle saccader.
Je pousse un cri, puissant et vivifiant.
Comme ma liberté.

Mais je ne suis pas encore tiré d'affaire... Non.. il me faut un refuge! Oui! Mes parents vont me chercher!!! ... A cet heure ci mes parents sont en plein repas. COmment réagiront-ils ?
... Réagiront-ils seulement?...
Je vois déjà mon père, me donnant une taloche furieux pour lui avoir fait loupé son rendez vous a cause de ma "fuite".
Sa voix rocailleuse me frapper et me vriller les tympan. Et son accent me lancinait la cervelle.
Il faut que je vous confie un truc:
Mon père n'a en vérité, aucun accent...
Il est forcé! Ça c'est grand papa qui me l'a dit! Après tout.... Lui..Il n'a pas d'accent... Alors pourquoi papa???... Grand papa m'a parlé de la lubie de père a vouloir depuis tout petit être un homme important et plein aux as... Un homme riche et important. Mais cela reste très moche! cela n,e le rend pas plus important.. ça le rend ... Ridicule.. oh lala!!! si je disais ca a père!!! Je disparaitrai sur place!!!!...

Mais voila... J’aperçois au loin enfin la demeure de mes grand parents et sonne, suivit de mon fidèle Caninou.
# 27/01/2016 à 23:15 Caninou
Je cours, cours aux côtés de mon jeune maître. Il est rapide pourtant porté par des petites jambes. J'entend son souffle saccadé retentir accompagné par le sifflement du vent glacial d'hiver qui semble nous pouchasser en me fouettant le visage, me brûlant le museau. Mon jeune maître n'est pas très couvert, j'espère qu'il n'a pas trop froid. Nous atteignons le porche d'une maison, je la reconnaît c'est la demeure de ses grand-parents. Mais sommes nous sauvés pour autant ? Il prend appui sur la pointe de ses pieds pour atteindre la sonnette, puis il y presse un doigt. Ca sonne... Une fois, deux fois, trois fois, l'attente semble interminable. Je regarde derrière nous, heureusement Jessiebelle ne réapparaît pas mais j'ai l'impression d'entendre les battements du coeur de mon jeune maître, ou serait-ce plutôt les miens ? Je lève la tête vers lui, il semble sur le point de perdre courage. Je jappe pour lui donner mon soutien.
# 28/01/2016 à 19:33 Henri
Plongé dans un magnifique rêve ou je nageais dans de la crème anglaise, j'entendis une sorte de driiiiing lointain venant d'une île flottante en plein milieu de cette mer de crème, mes joues rougir et je me mit a nager en riant.
Sur l'île, ma femme, en tout toute toute touuuuute petite tenue me fait de grand signe de la main en souriant.
C'est elle qui fait la fameuse sonnerie! Attend moi Elise!!! J'arrive!!!
JE nage aussi vite que je le peux et finalement atteint mon épouse que je saisit par la taille.
Mais au moment d'aller... plus loin... Elle se mit a hurler son;

DRIIIIIINNNNNNNNNNNNNNNNG!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

****************************

DRIIIIINNNNNNNNNNNNNNNNNG!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

-GYAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAH!!!!!

Je me réveille en sursaut et garde mes yeux saphirs ecarquillé.
Je les voit briller dans le miroir me faisant face.
Élise balle, manifestement éveille, et était entrain d'enfiler sa robe de chambre.
Que fait elle???.... O... Ouvrir a la personne qui a sonné?....
Nan mais qui peut bien sonner a pareil heure! *je fronce mes sourcils et les leves vers le ciel. SI je tient ce petit olibrius qui me réveille en plein rêve gastronomique et sexu... Amoureux, je ne répond plus de mes actes!!!!
AAaaaah.. j'ai faaaaim... Mais dans les deux sens.... De bouffe et autre...
Je sais.. je suis un gros dégoutant... Enfin ça c'est ce que me dit Lilise quand elle a ne veut pas a cause de la fatigue si vous voyez ce que je veux dire... Enfin bref! En manque de café évidents, je me lève et devance ma femme. En caleçon bien évidemment.. J'ai.. Étrangement perdu mon pyjamas dans la nuit.... Donc, je descend les escaliers, puis pénètre dans le hall. J'ouvre la porte et la ! Surprise!!!! James! Mon petit prince sur le pas de la porte accompagné de son Caninou!!! Qu'elle merveilleuse soirée!!!!
Répondre à ce message

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site.

Roketto Dan no Sekai--Site créé le 22 mars 2011 par Musashi et Kojiro

Design par Musashi et Jez

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site