Deux pokémon peu ordinaires (jeu de rôle)

Auteur  
# 10/10/2014 à 21:30 Raffangel (Jessie)
Lors de notre dernier "atterrissage" j'avais eu l'attention attirée par un drôle d'ouvrage abandonné sur le sol de la forêt. Je l'avais ramassé, rangé dans mes appartenances et oublié tout le cours de la journée jusqu'au soir, où m'ennuyant assise sur mon sac de couchage pendant que mes deux co-équipiers bricolaient notre nouvelle machine; je me rappelais de l'existence de ce livre.

C'était un bouquin incroyablement étrange mais justement, tout ce qui était bizarre me fascinait. Comme je ne suis pas terriblement douée en lecture, je lisais à voix haute pour me faciliter la tâche:

"Grimoire des apprenties: La magie à la portée des sorcières débutantes."

Le titre en lui même me faisait rire. Feuilletant les pages au hasard, je tombais sur une formule qui me paraissait complètement loufoque: "Comment se transformer en son pokémon fétiche."

Non mais qu'est-ce que ça signifie fétiche d'abord?!

"Pour que ce sort soit opérationnel, vous devez demander l'assistance d'une autre personne plus expérimentée."

Lisant ce deuxième paragraphe, j'appelais James pour tester la formule avec une autre personne comme c'était indiqué. J'étais certaine que rien ne se produirait mais comme j'étais terriblement curieuse et toujours prête à tester n'importe quoi il fallait absolument que j'essaye cet énoncé.

"Hé, James, viens ici une minute! J'aimerais que tu répètes quelque chose avec moi!"
# 10/10/2014 à 21:47 Kojiro64
Alors que nous bricolions Miaouss et moi, j'entendis Jessie m'interpeller:

"Hé, James, viens ici une minute! J'aimerais que tu répètes quelque chose avec moi!"
"Ré...Répéter quelque chose?" Demandais-je, interloqué.

Jessie me fit signe de ne pas poser trop de questions et je m'approchais donc d'elle. Elle avait une sorte de vieux grimoire poussiereux dans les mains qui m'interpella.
Je lui demandais ou avait elle trouvé ce livre et elle m'envoya une nouvelle fois balader en disant que ce n'était pas mes affaires.
Je m'assayais donc à ses coté, plus curieux que jamais et lorsqu'elle m'expliqua la raison pour la qu'elle elle m'avait fait venir, je ne pus m'empêcher de blêmir:
"Mais...ce..ce n'est pas dangereux?"Demandai-je peux rassuré
# 10/10/2014 à 21:56 Raffangel (Jessie)
"Dangereux?! Pfff tu ne vas tout de même pas me dire que tu crois en ces sottises poltron naïf! Je veux seulement que tu répètes ces mots avec moi pour voir combien ça sera drôle de t'entendre les écorcher!!!! Allez c'est parti:
"Alakazam, toutafeh tic wattouat, abra kadabra, grand esprit de l'haut-delà transforme-moi en pokemon qui soit le plus proche de moi, HIPPODOCUS!!!!"
# 10/10/2014 à 22:13 Kojiro64
Jessie me lança une insulte cinglante avant de me donner le signal du départ. Je suppose que je n'ai pas le choix....bon très bien...

"Alakazam, toutafeh tic wattouat, abra kadabra, grand esprit de l'haut-delà transforme-moi en pokemon qui soit le plus proche de moi, HIPPODOCUS!!!!"

Alors que je m'attendais à une réaction quel qu'on que, il ne se passa absolument rien et Jessie se mit à rire en se moquant de moi quand je la vis soudain blêmir et fixer ses mains. Qu'elle ne fus pas ma surprise lorsque j'aperçus des écailles violettes les recouvrir!!!
Je poussais un cris de surprise et je sentis des picotements sur ma peaux et je constatai à mon tour qu'un pelage roux était entrain de pousser!!!
Je sentis soudain quelque chose effleurer mon dos, je tournais la tête et j'ouvris de grand yeux horrifié: Une queue touffus venait de me pousser!!!
Je voulais me relever, alerté Miaouss encore occupé à bricolé plus loin, dans l'insouciance du malheur qu'il nous arrivait, mais la gravité ne me le permit pas et je chutais lourdement, à 4 pattes au sol. Mes mains se transformèrent sous mes yeux terrifiés en pattes griffues et je sentit mes oreilles se dresser sur la tête. Ma respiration saccadée s'accéléra alors que mon corps semblait rétrécir à vue d'oeil, j'étais effrayé, tétanisé et je voulais crier le nom de Jessie mais seule une plainte déchirante sortit de ma gorge...
# 10/10/2014 à 22:15 Kojiro64
(note:imagine toi James comme dans l'image du cauchemar quand il est poursuivi par Jezabelle, montré par Jez dans la rubrique "Quel pokémon vous font penser à Jessie et James?"!)
# 10/10/2014 à 22:22 Raffangel (Jessie)
Je ne croyais pas un seul instant que la formule magique allait fonctionner. Comme rien ne se passa immédiatement après que James et moi nous l'ayons énoncée j'avais commencé à rire mais ce rire tourna au jaune quand je découvris que ma douce peau parfaite de déesse se couvrait d'abominables écailles violettes. Un hurlement quitta ma gorge aussitôt "YAAAaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaAAAAAAAAAA...." mais il s'estompa pour se transformer en un immonde sifflement de reptile: "......AAAAAAAAaaaaaaaaaaarboooookkkkkkshhhhhhhhhhhhhhhhhh"

Je devais sûrement m'être endormie sur l'ouvrage et j'en cauchemardais!!!! James se transformais en loup-garou, il avait des poils qui lui recouvraient tout le corps. C'était une première car je l'avais toujours connu imberbe et des crocs commençaient à lui dépasser de la bouche. Sans compter qu'une queue lui explosa le pantalon! - Une queue de caninos, je précise.... DE.... caninos?!!!

Je tombais de surprise à plat ventre sur le sol. NON! Ce n'était pas la surprise qui m'avait projetée par terre, je rampais littéralement sur le sol. Moi?! Jessie?! Me vautrant par terre?!!!!! Ca n'avait aucun sens!!!!!!!

James se mit à aboyer mais je compris rapidement qu'il avait cité mon nom. Pour être étrange ça l'était mais c'était surtout loin d'être une expérience aussi amusante que ce que j'attendais. Et en plus, Miaouss était parti se balader à la belle étoile en nous faussant compagnie. Jamais là quand il faut celui-là!
# 10/10/2014 à 22:36 Kojiro64
(lui explosa le pantalon?!!!!Moi encore traumatisée à mort!!!)

Je tournais ma tête vers l'emplacement de mon amie et je fus surpris lorsque je vis un Arbok à sa place! Je compris vite qu'il s'agissait de Jessie! Elle paraissait imposante! Ou était-ce moi qui était ridiculement petit?!
Tout ça à cause de ce fichu grimoire!
# 10/10/2014 à 22:43 Raffangel (Jessie)
(C'est un jeu de mot tordu pour blaguer )

Et voilà, on avait été transformés en pokémon à cause de ce maudit livres de formules spectaculairement efficace que j'avais bêtement trouvé par hasard dans les bois. On avait pas encore eu notre compte de malchance pour la journée il fallait en remettre une couche!

James avait l'air ridiculement petit en caninos. Il était aussi pathétiquement mignon quant à moi, je n'arrêtais pas de mordre ma langue fourchue alors que j'essayais de communiquer avec lui.

"Arrrrbbboooookssshhhhhhh shhhhhhhhhh aaaarshhhhh bbbbbboooooo shhhhhh"

Mwouais bon je ne vais pas raconter toute l'histoire dans ce dialecte de pokémon en gros je lui disais:

"Tout ça c'est ta faute! Pourquoi as tu répété cette maudite phrase?!!!!!"

Tout en lui criant dessus je lui montrais mes deux grands crocs imposants et ouvrait la gu-la bouche de la façon la plus menaçante possible en essayant de lui faire croire que j'allais le bouffer. - J'aurais pu par rage, vous savez.
# 10/10/2014 à 22:47 Raffangel
(j'aurais du plutôt mettre "mes grands crocs" et pas DEUX car deux ça fait plus Seviper qu'Arbok) Soit.
# 10/10/2014 à 22:57 Kojiro64
C'était très étrange mais les sifflement de Jessie me revenais en un langage parfaitement intelligible:

"Tout ça c'est ta faute! Pourquoi as tu répété cette maudite phrase?!!!!!"

Elle me surplombait de toute ça hauteur et me montra les cros, comme si elle allait me manger! Mes oreilles se plaquèrent et ma queue se baissa trahissant ma profonde peur.
Je me tapis au sol mes pattes recouvrant ma tête et je me gêmir:

"Cani!Caaaniiinooosss..."

"Je suis désolé Jessie! Mais je t'en supplie ne me fait pas de mal par pitié..."

Je tremblais de tout mon corps, Jessie paraissait vraiment térifiante! Je savais maintenant ce que ressentait les pokémon soumis à l'attaque "grimace"!
# 10/10/2014 à 23:10 Raffangel (Jessie)
Je refermais la bouche en souriant triomphalement voyant que ma menace avait fait son effet. Ce n'était pas si mal d'être une arbok tout compte fait, j'avais gagné en redoutabilité, sous cette apparence je pourrais facilement terroriser les morveux, ce qui nous faciliterait la tâche pour voler pikachu.... mais... sans mains comment allions nous nous en emparer?

En plus, comment allait-on pouvoir contacter le boss sous cette apparence? Et comment allais-je encore pouvoir me maquiller ou admirer mon magnifique visage?! Je devais retrouver mes mains et ma beauté légendaire!!! C'était une question de survie! Bien que je devais certainement être la plus belle de toutes mes congénères à écailles.
# 10/10/2014 à 23:23 Kojiro64
J'ouvris peureusement un oeil et je constatais que Jessie me regardais avec un sourire triomphant.Je me remis debout...enfin...à 4 pattes quoi, ébouriffant mon pelage quelque secondes afin d'en ôter la saleté avant d'observer fixement le serpent me faisant face.
Tout compte fait, même sous cette apparence, Jessie était magnifique...je poussais un soupir admiratif...
# 11/10/2014 à 11:08 Jez
Une jeune femme aux cheveux rouges bouclés, attendait patiemment, assise près de la fenêtre d'un immense château situé à Kalos, à peu de distance de la forêt où Jessie et James avaient subit leur transformation.

La demoiselle avait payé une fortune un détecteur high-tech hyper puissant expérimental qui sur base d'une simple molecule ADN, aussi minuscule soit-elle, pouvait repérer une personne où qu'elle se trouve dans le monde et indiquer son emplacement sans aucune erreur possible. (Jezabelle se félicitait d'avoir conservé depuis des années une mèche de cheveux de son fiancé qu'elle lui avait coupé lorsqu'ils étaient encore enfants)

Sur base des indications de cette machine, des hommes de main de la jeune femme avaient été envoyés pour retrouver et lui rapporter son fiancé fugueur.

Ainsi, 4 gaillards indifférenciables aux cheveux bruns courts, ressemblant à des gardes du corps ou des sorteurs, tous vêtus de costumes noirs et de lunettes de soleil, se retrouvèrent plongés en plein coeur de la forêt, suivant les signaux du détecteur qui leur indiquait qu'ils rapprochaient du but.

Le signal s'arrêta à proximité d'un campement mais quand les hommes l'atteignirent, ils furent surpris de n'y découvrir que deux pokémon: un seviper et un caninos: le détecteur était pourtant formel, James se trouvait bien à cet emplacement et bizarrement le signal s'affolait lorsque le rayon pointait le caninos.

- "Ce pourrait-il que cet appareil soit défectueux?" demanda l'un des hommes à un autre.

- "C'est impossible."

- "Dans ce cas que devons nous faire?"

- "Le détecteur est formel, le fiancé de notre patronne serait ce caninos. Ne cherchons pas à comprendre; elle est peut-être poképhile."

- "Bien. Dans ce cas, rapportons lui ce pokémon."

L'un des hommes s'arma d'un fusil lançant des fléchettes soporifiques. Il visa le caninos puis appuya sur la gâchette. La cible fut touchée en pleine cuisse.
# 11/10/2014 à 11:41 Kojiro64
(elle est peut être poképhile XD!!!!tu m'as tué!!!)

Je me repris, espérant que Jessie n'avait pas remarqué mes quelque instants d'absences.
Soudain je reniflais quelque chose, une odeur aigre ressemblant au gout des médicaments que l'on me donnais petit. Tient? Comment j'arrivais à sentir tout ça moi? Mes oreilles se dressèrent brusquement sur ma tête, il m'avait semblé entendre un bruit dans les buisson suivit de chuchotements. Et c'est à ce moment précis que je sentis une piqure sur ma cuisse je jappait et je sentis mon corps s'engourdir au fur et a mesure que je sombrait dans l'inconscience.
# 11/10/2014 à 11:52 Kojiro64
(je remonte le sujet ^^^! dsl pour le retard!)
# 11/10/2014 à 13:12 Raffangel (Jessie)
(Super, on a Jez parmi nous! ^^)

James me regardait fixement comme impressionné par mon apparence, tout à coup il se mit à humer l'air comme le ferait un véritable caninos. Il tourna sur lui-même comme s'il recherchait quelque chose en relevant les oreilles, on aurait crû un pokémon de compagnie qui se préparait à bondir sur le facteur.

Subitement, il jappa comme s'il venait de se faire mal et tomba tout raide sur le côté.

Mais à quel jeu jouait-il?

En rampant près de lui, je remarquais qu'il semblait être tombé mort puis je pris conscience d' un objet planté dans le haut de sa patte. Avait-il été empoisonné?! Avait-il été la cible d'un braconnier qui voulait s'en prendre à moi? Je me sentis terrorisée à mort et me préparais à fuir quand je sentis une piqûre me frapper sur le flanc.

Une brûlure commença à se diffuser dans tout mon corps, je me sentis subitement toute engourdie et ensommeillée, il me devint impossible de garder les yeux ouverts. Je m'affalais de tout mon long. Allais-je mourir à mon tour pour le rejoindre au paradis des pokémon?...
# 11/10/2014 à 14:25 Jezabelle
Grande fut ma joie lorsque je vit mes hommes réapparaître au château en m'annonçant que la mission avait été accomplie avec succès.

- "Vite, vite, vite! Empressez-vous de me montrer mon fiancé!!! Je le veux, je le veux, je le veux!!!!"

Ils déposèrent un sac en jute à mes pieds; mais il me semblait bien petit pour contenir un homme. Lorsqu'ils l'ouvrirent mon sang ne fit qu'un tour.

- "Mais... mais... vous m'avez rapporté un immonde sac à puces au lieu de mon fiancé?!!! J'EXIGE des explications!!!!"

Les caninos étaient les pokémon que je haïssais le plus au monde. Je ne comprenais pas pourquoi mes hommes voulaient me faire une mauvaise blague. Ils désiraient se faire renvoyer?!

- "Le détecteur est formel, Madame. Ce pokémon est votre fiancé."

Je me mis à agiter mon éventail devant mon visage, prise de bouffées de chaleur provoquées par l'enragement.

- "Ah ah ah! Vous trouvez ça drôle?! Je ne suis pas d'humeur à plaisanter."

- "Nous sommes tout ce qu'il y a de plus sérieux. Vérifiez par vous-même." dit l'un de mes hommes en me remettant l'appareil. Une fois tourné dans la direction du pokémon endormi, le signal s'affola.

- "Je... je ne comprend pas..."
# 11/10/2014 à 14:40 Kojiro64
(je suis de retour!!! pour vous jouer un mauvais tour!!!XD!)

J'ouvris péniblement les yeux, la vue encore floue, que c'était-il passé? Soudain les éléments de la journée refirent surface:
le décollage, le grimoire, la transformation, les bruits dans les buissons et la piqure.

J'étais couché au sol et je sentis quelque chose de froid m'enveloppant, je passai une pattes sur mes yeux afin d'y voir plus clair et je me rendis compte qu'un Arbock était enroulé autour de moi!!!
Je paniquais et je voulais m'enfuir lorsque je compris que le serpent m'était autre que Jessie! Je fus soulagé de ne pas avoir affaire a un pokémon sauvage...

Jessie semblait endormis, le bout de sa queue retenue au mur par une chaine, je voulus me relevais pour la libérer lorsque je me rendis compte que ma patte était elle aussi retenues par des chaine.

Mais ou étions nous tombé?!! Attendez... je regardais la pièce plus attentivement et j'eus un frisson, je connaissais cette pièce pour y être tant de fois allé... Les mur gris, l'odeur de moisi, les engin de torture dissiminés de part et d'autre de la pièce... Rien n'avait bougé depuis mon enfance:
Nous étions prisonnier dans le sous sol du manoir de Kalos appartenant à mes parents...
# 11/10/2014 à 14:53 Jezabelle
- "Bonjour James, ainsi tu pensais m'échapper en prenant l'apparence d'un pokémon. Je dois admettre que c'était un plan plutôt ingénieux mais je suis désolée de t'apprendre qu'il n'a point été efficace. Je peux te reconnaître sous n'importe quelle apparence, mon coeur me guidera toujours jusqu'à toi. Par delà la terre et les océans mon cher et tendre.

Je vais demander à mon équipe de scientifiques de créer une solution qui te permettra de retrouver ton apparence normale. Quant à ce serpent qui traînait avec toi, je déciderais de son sort plus tard mais en attendant je vais tout de même m'amuser avec toi. Puisque tu aimes être un petit toutou je vais te traiter comme tel. Ah ah ah ah ah!"
# 11/10/2014 à 15:07 Raffangel (Jessie)
J'ouvris lentement les yeux, reprenant lentement conscience espérant me sortir de mon horrible cauchemar. Une transformation en arbok puis tuée par un braconnier. J'avais parfois une imagination vraiment débordante!

Je voulu me relever mais... constatais que je n'avais toujours ni bras ni jambes!!!! Non! Je n'étais pas encore vraiment sortie de ce mauvais rêve?! En ayant un sursaut je senti que quelque chose me retenait par l'arrière de mon corps. Ma queue était attachée à un mur par une chaîne. Est-ce que je me trouvais dans le repaire du braconnier?!!! Je ne voulais pas finir transformée en sac à main!!!! Il fallait que je prenne la poudre d'escampette. En plus, où était James?!!!

Je déroulais mon corps, poussant des sifflements stridents.
# 11/10/2014 à 15:13 James
Je sentis l'étreinte de Jessie se déssérer et je poussais un soupir de soulagement. Elle semblait chercher quelque chose

"Cani?" murmurais-je"Nos?"
"Jessie?tu vas bien?"
# 11/10/2014 à 15:19 Raffangel (Jessie)
J'entendis la voix de James s'adresser à moi et sentit que quelque chose de tiède se trouvait blottit contre mon corps. Baissant les yeux, je le vit me regarder avec inquiétude, il me demandait si j'allais bien. Je lui fit signe de la tête pour lui signaler que oui mais ensuite j'entendis la voix d'une femme menaçante. Tournant mon attention vers elle je sifflais d'un air méchant et me réenveloppait autour de mon co-équipier pour bien lui signaler que si elle s'approchait de lui ce serait à ses risques et périls.
# 11/10/2014 à 15:23 James
Jessie me fis un signe de tête positif et je fus grandement soulagé.
Soudain j'entendis une voix qui me glaça les veine, je saurais la reconnaitre entre mille tant je l'avais craint: Jezabelle.

Je me mis à trembler et à gémir, souhaitant m'enfuir lorqque Jessie se serra à nouveau contre moi en sifflant à l'intention de ma redouté fiancée.
# 11/10/2014 à 15:27 Jezabelle
- "Tu essayes de me faire peur misérable vermisseau?!"

Fis-je d'un ton moqueur au serpent tout en ricanant de derrière mon éventail.

- "Je n'ai rien à craindre de toi car je possède une arme redoutable. Rafflesia! Para-spore sur l'arbok!"

Après avoir envoyé mon pokémon qui propulsa un nuage de poussière dorée sur le serpent j'ôtais mon masque à gaz, regardant le reptile se paralyser contre le sol.

Lorsque je fut certaine que j'étais hors de danger je m'accroupit auprès du caninos pour lui nouer autour du cou un collier muni d'une laisse. Ensuite, je lui détachais les pattes et enfin je tirais sur la laisse pour l'obliger à me suivre.
# 11/10/2014 à 15:37 James
Dès que Jezabelle dirigea sa main vers sa pokéball je compris immédiatement ou elle voulait en venir mais je ne pouvais rien faire, j'étais immobiliser par Jessie et paralysé par la peur.
Jessie s'écroula devant mes yeux effarés, je voulus reculer en voyant ma fiancée s'approcher mais mes chaine m'empêcher de m'enfuir.elle eu un sourire victorieux et me passa un collier ainsi qu'une laisse autour du coup, je gêmis de nouveaux lorsqu'elle m'obligea a la suivre. J'avais beau me débattre, Jezabelle rester plus forte que moi, j'étais paniqué.
J'ouvris la gueule pour hurler et quelle ne fus pas ma surprise quand une légère flammèche s'en échappa, brulant les bord de la robe de Jezabelle. Le plus étrange c'est que je ne mettais pas bruler. J'étais totalement abasourdis.
# 11/10/2014 à 15:46 Jezabelle
Une odeur de tissu brûlé taquina mes narines.

- "Hum?"

Pourtant aucun feu n'était allumé dans les environs. D'où pouvait-elle venir? Ca me rappelait de mauvais souvenirs.

- "Ma robe!!!!! Caninou maudit pokémon je vais-" mais ce n'était pas Caninou le coupable, c'était James doté des mêmes pouvoirs.

Je réussit à étouffer les flammes en agitant mon éventail par dessus le rebord en feu.

- "JAMES! Vilain garçon!!!!! PUISQUE C'EST AINSI TU VAS GOÛTER AU PLAISIR DE LA MUSELIERE!!!"
# 11/10/2014 à 15:55 James
Jezabelle me surplomba, me donnant une horrible sensation d'inférioriter même si je dois bien vous avouer que je me suis toujours sentis inférieur à elle.
Elle calma les les minuscule flammes qui grappillait centimètre par centimètre plus de tissu et me hurla:
"JAMES! Vilain garçon!!!!! PUISQUE C'EST AINSI TU VAS GOÛTER AU PLAISIR DE LA MUSELIERE!!!"

Je déglutis, tout sauf ça! Jezabelle claqua des doigt et ses homme de main apportèrent l'objet redouté. Jezabelle leur fit signe de me maitriser et il m'enserèrent dans leur puissante main comprimant ma cage thoracique me faisant pousser un jappement de douleur. Un des deux me serra la gueule et me passa la muselière.
# 11/10/2014 à 16:14 Jezabelle
Ah c'était comme ça?! James avait décidé de me désobéir. Il allait réapprendre ce qu'il en coûtait de s'attaquer à Jezabelle!

Je riais aux éclats en observant mes hommes l'opprimer en le faisant couiner comme un petit chiot. Lorsqu'ils s'éloignèrent de lui, je le vit lutter pour se redresser, il gémissait à chaque mouvement; je trouvais ça jouissif.

J'adorais voir James se soumettre, se traîner à mes pieds en me suppliant de ne pas lui faire de mal.

Posant mes mains sur mes hanches, je fis un grand pas devant lui pour le regarder de haut; il n'osait pas affronter mon regard, baissant ses yeux verts misérables en direction de ses pattes.

- "Alors, tu te sens moins fier maintenant, n'est-ce pas?"

J'avais utilisé mon ton le plus autoritaire en m'adressant à lui. Pour ponctuer ma phrase, je dévoilais mon fouet, glissant la courroie sous son museau.

- "Il est temps de reprendre le dressage!"

Je fis claquer la lanière sur le sol.
# 11/10/2014 à 16:27 James
Ces gorilles m'avais fait vraiment fait mal. Jezabelle s'approcha de moi et je baissai immédiatement le regard, j'avais une horrible envie de pleurer et les larmes commencèrent à me monter aux yeux.

"Alors, tu te sens moins fier maintenant, n'est-ce pas?" Me dit elle avec ce ton qui avait le don de m'effrayer au plus au point.

Les larmes commencèrent à mouiller mon pelage et je fermais les yeux souhaitant que ce cauchemar s'arrête. Je sentis soudain un objet en cuir sur mon museau j'ouvris un oeil et je glapis, plutôt, je voulus glapir, cette maudite muselière m'empêcher d'ouvrir ma gueule, en voyant le fouet de ma fiancée.

Je reculais mais elle tira un coup sec sur la laisse, m'étranglant à moitié.
Jessie, je t'en supplie!!! Réveille toi!!!
# 11/10/2014 à 16:38 Jezabelle
Pour rendre le "jeu" plus amusant, je lâchais la laisse pour laisser la "liberté" à James de courir dans la salle de façon à ce que je puisse le poursuivre.

Je lui envoyais un coup de fouet sur les reins en guise de signal de départ.

- "Au pied, vilain toutou!"

(Je m'excuse pour la brieveté de ce message mais je dois partir, je ne reviendrais probablement pas avant demain soir ou lundi matin; je reprendrais la partie dès mon retour. En attendant, vous pouvez continuer sans moi et faire agir le personnage si nécessaire.)
# 11/10/2014 à 17:40 James
(Jez:C'est dommage....à lundi alors....
Raffangel:pourrais-tu, si tu t'en sent le courage, remplacer Jez le temps qu'elle revienne?)

Jezabelle eu un sourire sadique alors qu'elle abattait son fouet sur mon flanc, le marquant de rouge.

"Au pied, vilain toutou!"Dit-elle d'un ton autoritaire en lâchant ma laisse.

Je savais bien que de me voir m'enfuir soit ce qu'elle voulait, elle m'avais tellement fait le coup...
Mais je me mis quand même à courir vers la porte blindée, évitant les coups sous les rires de Jezabelle.
Arrivé à destinations, j'essayais de pousser la porte mais elle était verrouillée, j'aurais du m'en douter...

Je me retournais pour voir ma fiancée, elle avait un sourire mal sein au lèvres, tirant le fouet entre ses mains. Je me serrer un peu plus contre la porte, tremblant et gémissant tel un chiot, alors que Jezabelle levait son fouet comme un dresseur de fauve.

"Cela t'apprendra à te rebeller contre ta maîtresse vilain toutou!" déclara t-elle en me frappant violemment laissant une estafilade de sang poisser mon pelage.

Mes larmes coulaient désormais librement sans que rien ne puisse les arrêter. Ma seule consolation était de me dire que, au moins, pendant que Jezabelle s'occuper de moi elle laissait Jessie tranquille...
Les coups pleuvaient et je finis par m'écrouler au sol, vaincu.

Elle m'attrapa par la peau du coup en rigolant, elle avait gagné.

"J'espère que tu as compris la leçon maintenant!" dit elle en accrochant ma laisse à son poigné " Voilà qui devrait t'empêcher de partir une nouvelle fois! Nous resterons ensemble jour et nuit et lorsque mes scientifiques auront trouvé le moyen de faire disparaître cet abominable corps de Caninos, nous nous marierons et vivrons ensemble pour toujours! HAHAHAHA!!!"
# 11/10/2014 à 18:50 Raffangel (Jessie)
(OK je la remplacerais)

Mon corps était resté paralysé un long moment mais maintenant la mobilité m'étant revenue je comptais me libérer des chaînes qui m'entravaient et aider James à échapper à la folle dingue.

Cette furie le fouettait et l'étranglait avec une laisse. Une vraie psychopathe bonne à enfermer à l'asile. Notre taux de cruauté était bien inférieur au sien alors que nous étions pourtant des méchants. Je donnais plusieurs saccades à ma queue pou faire céder les chaînes fragilisées par la rouille. Ce n'était pas facile mais je savais que c'était une option possible et je ne manquais pas de volonté. La sadique était trop occupée pour porter attention à mes agissements... Encore un petit effort et... Mais voilà qu'une visite innatendue vint troubler mon plan. Un majordome vint annoncer qu'il avait reçu un sérum qui permettrait à James de retrouver sa forme humaine. Jezabelle décida donc d'emporter James dans...... Sa.... Chambre.... Me laissant enfermée seule dans le sordide cachot.

(J'écris sur mon portable donc impossible de me relire)
# 11/10/2014 à 18:59 Raffangel (Jezabelle)
Je détenais enfin le précieux élixir qui me permettrait de retrouver mon homme sous sa forme véritable tellement plus attrayante. Je le spulevais sous mon bras pour le porter dans ma chambre. Son odeur me dégoûtait il puait le cabot. Je me mis à rire en pensant que je profiterais de cette excuse pour le forcer à prendre un bain quand il serait redevenu humain.
# 11/10/2014 à 19:19 Raffangel
(Je ne dénature pas Jezabelle au moins?)
# 11/10/2014 à 22:05 James
Jezabelle se mît à rire quand elle entendit le majordome lui annoncer qu'ils avaient trouvé un moyen de me rendre mon apparence.

"Le mariage est proche mon cher et tendre!"me dit elle en plongeant ses yeux bleu vert dans mes yeux émeraude.

Même si il est vraie que je souhaitais retrouver mon apparence première, la simple idée du mariage me donnait des frissons, si je redevenais humain, mon cauchemard deviendrais réalité et ma vie serait horrible...
Jezabelle me serra contre elle, posant ma tête de force sur son épaule. J'étais tellement paniqué que je me remis à pleurer.
C'est à ce moment là que mon regard croisa deux yeux bleu brillants, Jessie! Elle était enfin réveillée! Je poussais un jappement à travers ma muselière et lorsque Jezabelle tira négligeament la porte blindée derrière elle, je lui donnais un coup de patte, espérant la maintenir ouverte afin que mon amie puisse s'enfuir.
Même si Jezabelle continuait ses projets, Jessie était sauvé ...
Ma fiancée me conduisit dans sa chambre, là ou l'attendait un scientifique, une seringue en main, je frémis.
Je DÉTESTE les seringues!

"Voilà l'antidote mademoiselle"déclara t-il d'un air sobre "Votre fiancé retrouvera son apparence dès que le le sérum lui sera administré...Souhaitez vous procéder à l'injection mademoiselle?"
"je me ferais une joie de le faire en effet..." dit-elle en prenant la seringue et me plaquant encore plus contre elle afin de m'imobiliser.
"Vous devez le piquer ici" dit le scientifique en plaçant ses doigts gantés sur mon coups en tirant ma peau en même temps afin de pointer l'endroit ciblé.

Jezabelle avança la seringue vers moi, dès quelle l'aurait fait pénétrer dans ma peau tout serait fini.
À ce moment la, la panique me prit, je balançais un coup de patte sur l'horrible objet qui vola hors des mains de la jeune femme, tomba au sol et se brisa, libérant le liquide à l'intérieur. Je poussais un soupir de soulagement et je fus satisfait des visages catastrophés de Jezabelle et du scientifique.

"NON!!!"hurla l'homme, perdant son sérieux"Nous avions réussi grâce à une chance inouïe à isoler le gêne!!! Jamais nous réussirons à nouveau!!!"

Une fierté incroyable me prit, j'étais si heureux !!!

note:tu la joue bien ne t'inquiète pas^^! Par contre, excuse moi si je prend le personnage parfois mais je profite de l'absence de Jez (nul...) pour avancer dans l'histoire
!
# 12/10/2014 à 11:21 Raffangel (Jessie)
Après quelques ultimes saccades la chaîne avait enfin cassé. Je rampais dans le noir, sans savoir où me diriger quand j'aperçu une lueur filtrant dans l'obscurité, me dirigeant vers cette faible source de lumière je reprenais courage. Peut-être y avait-il un moyen de sortie? Quel ne fut pas mon bonheur lorsque je découvrit que la porte du cachot avait été mal refermée. Cette négligeance m'étonnait de la part de la fiancée de James qui paraissait si méticuleuse. Elle avait sans doute été distraite par son enthousiasme de pouvoir l'emporter dans sa chambre en lui faisant retrouver sa forme humaine. Je n'osais pas imaginer ce qu'elle comptait faire avec lui. J'étais prise d'un drôle de sentiment, de la colère et peut-être même... une forme de jalousie.

Après un coup de tête dans la porte je rampais dans les escaliers pour remonter à l'étage. Chaque marche à gravir était une douleur. Il est évident que les escaliers n'ont pas été créés pour les reptiles. Imaginez vous vous prendre des multitudes de rebonds dans le torse et dans le ventre!

J'atteignis un hall immense. Comment savoir où je devais me diriger pour retrouver James? La pièce était si grande et il y avait plusieurs séries de doubles-portes conduisant à d'autres pièces certainement tout aussi gigantesques.

En continuant à ramper je découvrais un escalier tournant très imposant. Ca n'allait pas encore être bien évident de l'escalader en rampant; remonter du sous-sol avait déjà été si éprouvant. Je repérais alors à côté deux grandes portes à côté desquelles il y avait un panneau d'affichage. Un ascenseur! Serait-il assez grand pour que j'y pénètre? D'un coup de langue, j'appuyais sur le bouton d'appel. Quand les portes s'ouvrirent je m'engouffrais à l'intérieur; il y avait juste assez de place pour me contenir en me contorsionnant. Je choisis un numéro au hasard d'un nouveau coup de langue puis attendit.

Une fois en haut je tendais l'oreille "enfin façon de parler" pour essayer de repérer un éventuel cri. Et j'en entendis! C'était des cris de colère! Un "NON!" venant d'un vieil homme" ainsi qu'un hurlement... qui semblait venir de Jezabelle.

"TU L'AS FAIT EXPRÈS MAUDIT CABOT!!!! Si tu crois que ça m'empêchera de t'épouser tu rêves!!! Même si je dois te marier sous cette apparence je le ferais!!! Tu deviendras mon cher et tendre époux quoi que tu fasses, tu ne l'empêcheras pas!!!!"

J'étais au bon étage!!!! Rapidement, je rampais jusqu'à la pièce d'où venaient les hurlements, puis d'un coup de queue magistral, j'ouvrais la porte, étonnant les deux humains qui se trouvaient à l'intérieur. James, qui était prisonnier des bras de la dingue, agita sa queue énergiquement en me voyant.

Menaçante, je me glissais vers les deux humains, la gueule grande ouverte pour dévoiler toutes mes dents en sifflant sordidement. Le vieil homme portant une blouse de laboratoire, recula jusqu'à ce que son dos touche un mur.
# 12/10/2014 à 14:14 Kojiro64
Jezabelle était folle de rage! Si je ne la connaissais malheureusement pas aussi bien, je dirais qu'elle allait me tuer, mais elle tenait beaucoup trop au mariage pour faire une telle chose...

J'était heureux et effrayé en même temps, c'était une sensation des plus...étrange...

"TU L'AS FAIT EXPRÈS MAUDIT CABOT!!!! Si tu crois que ça m'empêchera de t'épouser tu rêves!!! Même si je dois te marier sous cette apparence je le ferais!!! Tu deviendras mon cher et tendre époux quoi que tu fasses, tu ne l'empêcheras pas!!!!"

Je frissonnais, elle était vraiment prête à tout pour arriver à ses fin!
Elle me frappa avec violence lorsque la porte s'ouvrit violemment et un serpent violet que je connaissais bien apparut dans l'encadrure. Je tentais de m'adresser à elle à travers la muselière qui m'entravait:

"ggnosss!queni Ni ni! Quegnignoss!"
"Gnessie! Tu euh réussi à t'enfuir! Tu ves eutre fieur de moi, j'eu rehussi e quesser le sul gnantidote!"
(Jessie! Tu as réussi à t'enfuir! Tu vas être fier de moi, j'ai réussi à casser le seul antidote !)

Jessie mis un temps de compréhension puis me lança un regard noir.
Quoi? Qui a t'il? Qu'ai je dis de mal? J'ai juste cassé l'unique an...tidote...ZUT!
Si je survis à Jezabelle je ne survivrai pas à Jessie...

Arbo...euuuuh...Jessie, menaça ma fiancée et le scientifique(qui d'ailleurs était vraiment un gros trouillard), mais Jezabelle ne semblait pas effrayé par mon amie, elle prit son fouet et le pointer vers elle en afin de lui faire comprendre qu'elle n'hésiterai pas une seconde à s'en servir.
Je gigotais, je ne voulais pas que Jessie soit bléssée par ma faute!!!
# 12/10/2014 à 14:28 Kojiro64
(il faut faire tenir RPG jusqu'au retour de Jez!
Donc tu peux y aller sur les détails^^)
# 12/10/2014 à 15:30 Raffangel (Jessie)
James m'annonçait qu'il avait cassé notre unique chance de retourner à notre état normal!!!!! Et il en était fier en plus!!!!

Parfois sa naïveté me sidérait! Comment avait-il pu oublier qu'on n'était pas dans nos corps normaux?!!!

Je regardais la seringue brisée sur le sol dont le produit s'était en partie répandu par terre, il semblait rester un peu de liquide à l'intérieur, peut-être que la quantité serait suffisante pour... l'un d'entre nous...

Mais d'abord je devais me préoccuper de l'hystérique au fouet. De sa main libre, elle m'envoya un violent coup de lanière en plein visage.

Grrr, oser s'en prendre à ma perfection, elle allait le payer - Car oui, j'avais la plus parfaite tête d'arbok qui existait!

La douleur m'avait fait monter les larmes aux yeux et la rage dans mon système nerveux.

Je lui renvoyais en retour un violent coup de queue par pur réflexe, oubliant qu'elle tenait James. Du coup, elle se fit propulser en arrière jusque dans le fond de la pièce mais James également. Par chance, elle se cogna la tête contre le mur et s'assomma. J'en profitais pour m'avancer à l'intérieur.

Voyant que la sortie était désormais dégagée le scientifique en profita pour s'éclipser, les bras en l'air en poussant un cri de terreur effroyable et en hurlant dans sa course:

"SÉCURITÉ!!!! IL FAUT ALERTER LA SÉCURITÉ!!!! L'ARBOK EST ENRAGÉE ET ATTAQUE MADEMOISELLE JEZABELLE!!!!!"

Aïe, il était préférable de ne pas trop s'attarder dans le bâtiment si je ne voulais pas me retrouver encerclée par toute une horde de gardes du corps.

James était un peu sonné, il faut dire qu'il avait été également frappé par le coup de queue incontrôlé, mais il était toujours conscient.

Je remarquais que la laisse qui le retenait était nouée autour du poignet de la folle.

"Essaye de te dégager de là, profite de son inconscience, tire, allez!"

Je remarquais que James faisait des signes bizarres avec sa tête et qu'il poussait des cris inquiétants, comme s'il essayait de me faire prendre conscience de quelque chose d'important. Mais je n'avais vraiment pas de temps à perdre pour ses plaintes...

Soudainement, je sentis quelque chose piquer dans ma queue. Tournant la tête je vit le majordome debout derrière moi, tenant dans sa main une seringue cassée avec laquelle il avait réussit à m'injecter une petite dose de produit, le scientifique qui regardait le spectacle à bonne distance de l'embrasure de la porte poussa un cri de joie.

"BRAVO!!!! VOUS AVEZ EU LE BON RÉFLEXE!!! Je vais finalemenet savoir si le forum fonctionne bien!!!!"

"Est-ce que... c'était... la fameuse... potion...?" demandais-je en tournant mon attention vers James.

Une lueur étrange enveloppa mon corps et je sentit des tas de picotements m'assaillir de l'intérieur. Ces même picotements se transformèrent en une douleur insupportable qui... me fit perdre connaissance.

...

Quand je repris connaissance, quelques secondes plus tard, je remarquais que James se cachait les yeux avec ses pattes. Je ne compris pas pourquoi avant de lever la tête vers le majordome qui me tendait un drap le visage rouge pivoine.

"Hmm, heu... je... je pense que vous aurez besoin de ça... mademoiselle..."

Il m'appelait Mademoiselle mais alors?...

En m'emparant du drap je réalisais que j'avais retrouvé mes mains, mon corps d'humaine et... baissant les yeux vers moi je découvrais que J'ÉTAIS COMPLÈTEMENT NUE!!!!
# 12/10/2014 à 15:31 Raffangel (Jessie)
(je fais de mon mieux, cette histoire n'est pas du tout évidente^^)
# 12/10/2014 à 15:51 James
(c'est super! Jessie toute nue devant James ...... Et bien...sa journée n'est pas totalement inutil^^)
Je répond dans un instant!
# 12/10/2014 à 16:35 James
Jezabelle frappa violemment Jessie en plein visage, je savais à quelle point elle tenait à lui et même sous cette forme, elle devait bouillir de rage.

Elle envoya à son tour un violent coup de queue à Jezabelle, nous propulsant contre le mur avec violence contre le mur. Je sentis la pression de Jezabelle se déssérer, j'était quelque peu sonné et je lorsque je tournais la tête vers Jezabelle et je m'aperçus qu'elle était inconsciente.
Jessie commençait à me crier dessus pour que je me détache de la laisse mais mon intention était tourné vers Sébastien , le majordome, qui venait de ramasser la seringue et qui ce dirgeait vers mon amie. Je voulais la prévenir mais j'était encore sonné et la muselière avait du être resseré après le choc puisque je n'arrivais qu'à pousser une suite de gémissements.

Il fit pénétrer la seringue dans la peau de mon amie, elle s'écroula au sol, et son corp reptilien commença à changer:

Le bout de sa queue se divisait en deux partie distincte et se transforma en jambes, les écailles violette remplacé peu à peu par sa douce peau pâle.

Je ne pu contiuer à regarder lorsque je me rendais compte qu'elle était entièrement nue
!

Je cachais mes yeux avec mes pattes rougissant honteusement d'avoir aperçue un bref instant le corp de mon amie...

J'entendis le majordome parler à Jessie, elle poussa un petit cris et je n'osé pas regarder avant d'avoir la certitude que sa nudité était bien cachée.

Je sentis une douce main caresser ma tête, je soulevais peureusement une pattes et j'aperçus le visage de mon équipière me souriant. Elle était recouverte d'un drap noué au dessus de sa poitrine. J'étais toujours aussi géné mais j'étais heureux, Jessie avait retrouvé son apparence, c'est tout ce qui compte...

Jessie me souleva pour me prendre dans ses bras, quand quelque chose tira sur la laisse:
Jezabelle!
# 12/10/2014 à 17:00 Raffangel (Jessie)
Alors que j'essayais de reprendre mon coéquipier "canin", l'autre folle se réveilla pile au mauvais moment.

Elle avait l'air encore un peu groggy mais elle comprit tout de même que James allait lui être enlevé car elle tira d'un coup sec sur la laisse pour le réattirer vers elle. Le pauvre manquait clairement d'oxygène, il tirait la langue de derrière sa muselière en haletant, agitant fièvreusement ses pattes et sa tête. Je relâchais ma poigne pour le laisser respirer.

"Arrêtez de tirer comme ça sur la laisse, vous allez finir par le faire mourir." fis-je remarquer à la déséquilibrée qui semblait encore plus hystérique qu'elle l'avait été avant de s'assommer.

Bien que je me sentais plus à l'aise depuis que j'avais revêtu le drap je pouvais clairement sentir le regard pervers du majordome fixé sur moi. Heureusement que les garde du corps n'avaient pas réellement été alertés sinon j'aurais été offerte en spectacle aux regards d'une multitude d'hommes.

"Hé, je sais que je suis parfaite mais ce n'est pas une raison pour me reluquer ainsi!" fis-je assez vexée.

"QU'EST-CE QUE VOUS AVEZ FAIT SEBASTIEN?!!!!" hurlait Jezabelle à son majordome en désignant la seringue vide qu'il tenait toujours en main alors que son scientifique avait prit la poudre d'escampette. "POURQUOI AVEZ VOUS INJECTÉ LE RESTE DE LA SOLUTION À CETTE FILLE?!!!! S'il restait du produit c'était à mon FIANCÉ qu'il fallait l'administrer!!!! VOUS N'êtes QU'UN ABRUTIIII!!!!"

Tout en hurlant, elle serrait James contre sa poitrine. Sa colère était certainement augmentée par ma nudité car elle ajouta en hurlant et en faisant de grands bonds: "DONNEZ UNE TENUE CONVENABLE À CETTE DAME!!!! IMMÉDIATEMENT!!!!" Elle me tourna ensuite le dos, couvrant les yeux de James de sa main d'un air pudibond comme si elle voulait lui éviter le spectacle. Quel cinéma! Je n'étais pourtant plus complètement nue vu que j'étais couverte d'un drap.

Le majordome s'éloigna pour revenir très rapidement avec une demoiselle de chambre qui portait des vêtements proprement pliés. Elle me les remit en m'invitant bien poliment à la suivre dans la salle de bains. Je trouvais ça vraiment bizarre, étais-je subitement devenue leur invitée?

"Mademoiselle écoutez!" me dit Jezabelle avant que je quitte la pièce. "Une fois que vous serez vêtue, j'aimerais m'entretenir avec vous. J'ai une proposition à vous faire."

Je ne comprenais rien du tout à ce revirement de situation.
# 12/10/2014 à 17:23 James
Jezabelle tirait avec une force surhumaine, à moin que ce ne soit mon nouveau corps qui me donne cette sensation? Quoi qu'il en soit, l'air commençait à me manquer, je toussais, lorsque Jessie lâcha avant de sermonner Jezabelle:

"Arrêtez de tirer comme ça sur la laisse, vous allez finir par le faire mourir."

Soudain, je sentis Jessie devenir subitement mal à l'aise avant de demander, furieuse , à Sébastien, d'arrêter de la...reluquer...
Comment osé t'il mater MA Jessie?! Euuuuh enfin...je veux dire... Ma langue à fourché!

Jezabelle cria à son tour sur le perve...euh... Le majordome, à cause du fait qu'il injecté le peu de sérum qui restait à Jessie. Si cela faisait enrager ma fiancée, cela me rendait deux fois plus heureux!

Elle ordonna que l'on amène des vêtements à mon amie, me cachant les yeux par la même occasion.

"Mademoiselle écoutez!" dit Jezabelle a Jessie. "Une fois que vous serez vêtue, j'aimerais m'entretenir avec vous. J'ai une proposition à vous faire."

Une proposition? Quoi comme proposition? Je m'imaginer le pire...
J'entendis la porte ce refermer et une fois seul, Jezabelle retira sa main de mes yeux....Attendez...SEUL?!!!Avec cette folle?!!!! Mais c'est pas possible!!!!
Je me mis à gigoter frénétiquement.

(désolé je n'écris pas vite sur un iPad....)
# 12/10/2014 à 17:48 Kojiro64
(excuse mon impatience mais tu es encore là?)
# 12/10/2014 à 17:59 Raffangel
(Je suis là, reconnectée à l'instant. Je vais continuer ^^)
# 12/10/2014 à 18:08 Kojiro64
Ah ouf
# 12/10/2014 à 18:22 Raffangel (Jessie)
La robe que la demoiselle de chambre m'avait offerte n'était pas des plus magnifique, c'était une robe bourgeoise ancienne et démodée rouge et bouffante qui avait certainement dû appartenir à la mère ou même la grand-mère de mon coéquipier . En m'aidant à la revêtir la domestique me fit une confidence.

"Vous êtes une amie du maître James?"

"Oui."

"Méfiez-vous de mademoiselle Jezabelle, elle a le don d'être manipulatrice."

"Ah bon?"

Je ne savais pas exactement ce que voulait dire le mot: manipulatrice mais ça ne me paraissait pas étonnant qu'on me conseille de me méfier de la fiancée dérangée de mon coéquipier. J'avais vu toute l'agressivité dont elle était capable quand elle n'obtenait pas ce qu'elle voulait.

Une fois présentable je m'empressais de retourner jusqu'à la chambre pour m'assurer que Jezabelle ne profitait pas de son "tête-à-tête" avec James pour lui faire subir n'importe quoi.

Lorsque je fit mon entrée dans la pièce sans prendre la peine de frapper à la porte, je trouvais James étalé sur le lit avec l'autre folle penchée par dessus, les mains gantées, qui l'examinait sous toutes les coutures avec une sorte de loupe.

"Mais qu'est-ce que vous faites?!!!" glapissais-je, à la fois étonnée et dégoûtée.

Elle se mit à glousser en agitant à toute volée son éventail. "Oh ce n'est rien, une petite visite médicale, j'ai toujours rêvé de travailler comme infirmière pokémon avec l'infirmière Joëlle! Hahahahaha" Elle poussa sous le lit une sorte de boîte de médecine bizarre; je ne put m'empêcher de la regarder de travers. Cette femme n'était franchement pas normale.

"Allons, allons, ne perdons plus de temps. J'aimerais faire un peu plus ample connaissance avec vous. Je vous ai tellement mal reçue en vous laissant vous faire enfermer dans le sous-sol mais je pensais que vous n'étiez qu'un animal sauvage, pas la coéquipière de mon charmant fiancé."

Elle souleva James sous son bras tout en parlant puis s'approcha de moi et posa sa main derrière mon épaule d'une façon amicale pour m'inviter à l'accompagner hors de la pièce.

Je ne comprenais vraiment pas son attitude soudainement si sympathique en mon égard.

Elle me fit entrer dans une pièce qui ressemblait à une immense pièce à manger dans laquelle trônait une table de plusieurs mètres de longs, demanda à un serveur qu'il tire une chaise à l'une des extrémités pour que je puisse m'asseoir puis prit place à table sur une autre chaise à proximité, s'asseyant en retenant toujours James, l'obligeant à s'asseoir sur ses genoux comme s'il était son animal de compagnie.

"Ho Gibbs! Gibbs, êtes vous là? Préparez un dîner de roi pour mon invitée, elle n'a que la peau sur les os et semble mourir de faim! N'oubliez pas le vin!"
# 12/10/2014 à 18:36 Raffangel
je voulais mettre salle à manger et j'ai mis pièce à manger
# 12/10/2014 à 18:51 Kojiro64
Jezabelle me souris, je connaissais ce sourire, celui qu'elle avait quand elle s'apprêter à me faire subir quelque chose de malsain...
Elle me plaqua sur le lit, attrapant une boite de secour étrange sous son lit.
Je frémis lorsqu'elle enfila des gants sur ses mains en les faisant claquer d'un coup sec.

"il est temps de faire une petite visite médical vilain toutou... Un sale pokémon tel que toi a très bien pu attraper plein de vilaine maladies...."

Elle prit un objet ressemblant à une loupe, commença à ausculter mon corps même au endroits les plus...intime...si vous voyez ce que je veux dire...

Jessie fit heureusement irruption dans la pièce avant qu'elle ne décide de'aller plus loin.

Elle entraîna Jessie dans le couloir vers la salle à manger en me murmurant ceci a l'oreille:

"Ne jappe pas, ne cris pas, ne bouge pas, laisse toi faire ou je trouverais le moyen de te le faire amèrement regreté..."
# 12/10/2014 à 19:09 Raffangel (Jessie)
Mes yeux se mirent à briller lorsque je vit apparaître une collection incroyable de petits plats. Il y avait tout: plusieurs entrées, plusieurs repas principal, plusieurs desserts, je n'avais que l'embarras du choix. Tout me semblait succulent.

"Je peux goûter à tout?!" demandais-je, ne pouvant pas m'empêcher de baver.

"Absolument." me répondit Jezabelle en appuyant son dos tranquillement contre le dossier de sa chaise, tout en croisant ses jambes en caressant le haut de la tête et le dos de James. Ce dernier ne semblait d'ailleurs pas trouver ce contact très agréable.

En m'emparant des couverts, je me penchais sur la table pour me servir dans tous les plats, avalant rapidement mes bouchées impatiente de goûter la suivante.

Entre deux bouchées, je soulevais une cuisse de poulet pour la présenter à James, étonnée de voir qu'il ne regardait pas la nourriture avidement.

"Tu n'as pas faim?"

Il secoua la tête.

"Vous devriez lui ôter cette muselière." marmonnais-je la bouche pleine.

Jezabelle me fit un signe négatif de la tête à son tour.

"Pas pour le moment. Vous n'appréciez pas savourer un peu de silence? Je préfère qu'il se contente de gémir, c'est un peu moins agaçant que les aboiements intempestifs qu'il risquerait de faire. Vous le connaissez, il est du genre plaintif."

Mon attention était si concentrée sur la délectation des plats que j'écoutais à peine la réponse de l'autre femme.

"Prenez donc un peu de vin." fit Jezabelle en faisant signe à son serveur de me verser un assez grand verre.

"Dites-moi ma chère... comment avez vous fait pour vous transformer en pokémon tous les deux? Je suis très curieuse, j'aimerais beaucoup savoir. Je doute que vous ayez utilisé la science, n'est-ce pas?"

J'avais réussit à prêter un peu d'attention à la question entre deux bouchées de nourritures et deux grosses gorgées de vin.

"mmnh? La transformation?! Ho c'est arrivé bêtement à cause d'un livre de magie."

"Un livre de magie? Et où se trouve t'il en ce moment?"

"Il est sûrement resté dans notre camp dans la forêt."

Je me remettais à savourer mon repas, la folle posait vraiment des questions bizarres mais je ne m'en souciais pas plus que ça, au moins je profitais d'un repas consistant digne d'un restaurant quatre étoile, c'était ma plus grande préoccupation sur le moment.
# 12/10/2014 à 19:30 James
Les paroles de Jezabelle me glacèrent le sang, cela m'éffrayais tellement....
Lorsque les plat apparurent, je vis le visage de Jessie s'illuminer, je mis attendais bien sur et je ne pouvais l'en blâmer! Tout ces plat me donnèrent bien sur envie mais...je ne sais pas... La menace de Jezabelle peut être, me coupèrent tout bonnement l'appétit .... Et puis la connaissant, elle ne m'enleverait pas la muselière...

Jessie ce jeta avidement sur les plats, m'ignorant.
Elle me tendis une cuisse,de poulet et je fis non de la tête, elle haussa les sourcils intrigué.

Jezabelle posa quelque questions sur notre transformation et je vis bien que Jessie s'en foutait pas mal. Elle expliqua et je vis Jezabelle sourire d'une manière inquiétante.
Je frémissait et je vis Jezabelle mettre quelque chose dans le verre de Jessie alors qu'elle ne regardait pas.

"Vous devriez pensez à boire ma chère... Il faut en cette période de l'année." sus saura t'elle à mon amie.

Jessie prit le verre et alors qu'elle allait le porter à ses lèvres, je me jetais sur elle, bravant l'interdiction de ma fiancée.
# 12/10/2014 à 19:45 Kojiro64
J'ai marqué "sus saura" au lieux de "susurra" ^^"
# 12/10/2014 à 20:02 Raffangel (Jessie)
Jezabelle insistait pour me faire boire de l'alcool. J'avais déjà bu assez bien de vin et la tête me tournait mais elle me présenta encore un verre d'un autre vin, un grand crû exceptionnel disait-elle, insistant pour que je le goutte.

Je ne pouvais pas refuser cette offre, pour une fois que je ne buvais pas de la bibine bon marché. Alors que je tendais ma main pour prendre le verre, James fit un bon, le renversant sur moi.

"Oh ciel je m'excuse! Vous m'en voyez navrée! Vilain James! VILAIN! Ce chenapant ne changera donc jamais, toujours aussi maladroit!!!! Grrr!!!! Gibbs, veuillez nettoyer mademoiselle!"

Jezabelle se releva de sa chaise, enragée, attrapa James par la peau du dos, lui donna une claque sur les fesses puis elle le souleva jusqu'à ses lèvres pour lui chuchoter une phrase que je n'entendis pas mais qui le calma net et enfin, elle le jeta par terre.

Tandis que son majordome s'affairait à nettoyer les taches sur ma robe avec une serviette humide en me fredonnant tout un tas d'excuses, la fiancée s'empressa de me servir elle-même un autre verre, me tournant le dos pendant quelques secondes avant de me le présenter.

"Tenez, buvez, vous m'en direz des nouvelles. Ce vin est un délice pour les papilles, il coûte une fortune. Vous n'aurez sans doute plus jamais l'occasion d'en savourer un pareil dans toute votre pauvre vie."

Elle sourit en me voyant le porter à mes lèvres. Après l'avoir bu, je me sentis subitement fatiguée. Je pensais que j'avais sûrement trop forcé sur l'alcool.

"Ciel, vous me semblez épuisée. Venez, je vais vous conduire jusqu'à une chambre d'amis de façon à ce que vous puissiez profiter d'un repos réparateur sur un matelas confortable. Pauvre misère..."

Elle me prit par le bras, tirant sur la laisse pour entraîner James derrière nous. Je titubais et me rendais à peine compte de quoi que ce soit, ne me souvenant plus que brièvement de tous les événements précédents.

Après quoi, je me souviens seulement que je me suis laissée tombée sur un lit...

... Et... je me suis réveillée, allongée sur mon sac de couchage, dans les bois!!!!
# 12/10/2014 à 20:04 Raffangel
.... fit un bond ....
# 12/10/2014 à 20:08 Kojiro)4
Je répond dans quelque minutes^^!
Je vais manger!
# 12/10/2014 à 22:27 James
Le verre de vin se renversa sur mon amie, il ne fallait surtout pas qu'elle boit cela!

"Oh ciel je m'excuse! Vous m'en voyez navrée! Vilain James! VILAIN! Ce chenapant ne changera donc jamais, toujours aussi maladroit!!!! Grrr!!!! Gibbs, veuillez nettoyer mademoiselle!"cria Jezabelle à mon attention en m'attrappant par la peau du coup, me laissant échapper un gêmissement de douleur,elle me frappa et m'approcha de son visage:

"je t'avais prévenue James... Tu ne me laisse pas le choix... Si tu réessaye une seule fois d'aller à l'encontre de mes projets, cela me forcerai à alourdir ta punition... Et lorsque tu la découvrira ... Tu déchantera bien vite...oh, et j'oublait, elle pourrait très bien finir par concerner votre amie..."

Cette phrase me térrifia, qu'allait elle faire à Jessie?
Les possibilitées était énormes... Laisser Jezabelle poursuivre ses plans? Ou les contre carré au risque de faire souffrir mon amie? Non! Je ne pourrais même pas imaginer une secondes Jessie mal en point alors que je soit la cause de cela me répugnait et je ne pourrais jamais me le pardonner!

Je ne pus que l'observer "empoisonner" Jessie sans que je ne puisse rien y faire...

Dès que Jessie eu bu, je vis une certaine faiblesse trahis par ses yeux bleus soudainement plus terne, elle eu un vertige et Jezabelle déclara avec une fausse sympathi qu'elle devrait se reposer.
Elle tira violemment sur ma laisse, me forçant à la suivre, Jessie peinait quelque peu a avancer, elle ne marchait pas droits et se retenait parfois au mur afin de ne pas tomber.

Jezabelle la fît pénétrer dans sa chambre, elle ne prêta pas attention au lieu et tomba comme une masse sur le lit, sombrant dans le sommeil.

Jezabelle ricanât et sortie son étrange boîte de secoure. Lorsqu'elle l'ouvrit, je pus apercevoir son intérieur et j'en glapît de terreur.

Il y avait des objets pointu dont je ne voulait même pas savoir à quoi il avait pus et pouvais servir, il y avait aussi différent flacon remplit d'étrange liquide.
Elle balaiya sa main sur les différants produits, enjoué.

"Voyons voir... Lequel vais-je utiliser? Et toi mon cher et tendre? As tu une idée?" me demenda t'elle en attirant mon visage vers moi, me lançant son sulfureux regard aiguicheur.
"tu ne peux te prononcer? Oh mais où avais-je l'esprit? Cette muselière t'en empêche n'est ce pas? Mais pour te l'enlever il faudrait que je sache si tu ne tentera rien contre moi" dit elle en posant une main sur la gorge de Jessie, toujours paisiblement endormis.
Là voilà, Jezabelle dévoilant son véritable visage, je ne l'avait vu qu'une seule fois et les souvenir que j'en gardais était horrible. Rien que la simple pensée de ce qu'elle m'avait fait subir me donnait envie de vomir...

Je montrait lentement mon approbation d'un signe de tête, tremblant.
Elle m'enleva lentement la muselière en rigolant.

"Et bien... Voyons...dis moi donc...que dois-je prendre? Oh mais décidément, ma tête doit me jouer des tours! J'avais oublié que sous cette pitoyable apparence tu ne pouvais pas parler!"
Ces paroles, quelqu'elle soit, me faisait toujours mal, mais celle ci... Était comme un poignard venant se loger droit dans mon cœur tant elles me rappellaient à quel point j'était désormais faible.

"Je vais devoir prendre la décision toute seule, quel dommage!"

Elle prit une seringue et y versa le contenue d'une fiole dedans.
Je fermais les yeux lorsqu'elle injecta le produit à mon amie.

Quelque minutes de silence se firent, ponctué des gloussements de ma fiancée.

Soudain Jessie papillonna des yeux alors qu'elle se réveilla, son regard n'était pas celui que je connaissait, non, ses yeux était vitreux, ne fixait rien de précis, comme mort...

"bonjour mademoiselle Jessie... Pourrais je connaître votre vraie nom?"demenda ma fiancée.
"Jessica Austin"

Jessie répondait à chaque question... Puis je ne me souviens pas de la suite puisque Jezabelle me donna une dose d'un produit à moi aussi.
# 13/10/2014 à 09:13 Jez
Le R.P.G a bien avancé sans moi. (J'avais déjà eu l'occasion d'en lire quelques parties hier mais je n'avais pas le temps de participer, malheureusement).

Je vais essayer de reprendre mon personnage en espérant ne pas briser vos projets, si vous avez déjà un scénario prévu en tête. (Si c'est le cas, prévenez-moi)

Juste une petite note: Votre Jezabelle est hyper sadique et perverse. (Je prévoyais de faire la mienne un peu plus "soft")
# 13/10/2014 à 09:45 Kojiro64
Désolé Jez^^"
On a du ce laisser emporter par un sadisme envers James et Jessie...oups
# 13/10/2014 à 10:02 Jezabelle
Le produit que j'avais injecté à James et sa coéquipière était un sérum de vérité. Je voulais connaître quelle était la nature réelle de leur relation.

Après avoir déposé mon caninos de fiancé sur le pied du lit je repris mes questions.

- "Jessica, dites-moi ce que vous ressentez pour James."

- "Je l'aime..."

Mes poings se serrèrent, j'eu un soubresaut de colère qui me fit claquer du poing sur la table de chevet, faisant tomber la lampe qui se trouvait par dessus en me blessant. Un filet de sang s'écoula sur ma main, je la soulevais à mes lèvres.

- "Grrrr... Jessica, votre relation avec James est-elle de nature intime?"

- "Oui..."

- "QUOI?!!!! Avez-vous couché avec lui?!!!"

- "Oui..."

Je tremblais de colère. J'avais des envies de meurtres, comment allais-je y résister?

- "Quand cela est-il arrivé?"

- "Nous dormons chaque nuit l'un à côté de l'autre, en forêt, dans des abribus, dans notre cabane."

- "Vous... dor~mez?! ... Mais avez vous des relations sexuelles?!"

- "Non."

OUF! Je poussais un grand soupir de soulagement, soulevant ma main sur mon coeur palpitant.

- "James. Jessie et toi vous n'avez jamais fait l'amour tous les deux?"

Il ne me répondit que par un grognement, quelle tête de linotte j'étais, BIEN SÛR, il ne pouvait pas parler!

J'avais hâte qu'il retrouve son statut d'humain, son apparence de caninos me rendait de plus en plus malade. Je voulais tellement l'entendre me supplier à nouveau ainsi que lui faire avouer ses secrets les plus intimes.

Quant à cette fille, cette Jessie, c'était une nuisance. Je devais m'empresser d'épouser James au plus vite pour éviter qu'ils passent à l'acte tous les deux. Je tenais à préserver la chasteté de mon fiancé pour moi seule. Je le voulais, je le voulais, je voulais!

- "Oh, Sébaaaaastiiiien~~~?"

Le majordome accourut auprès de moi instantanément.

- "Vous m'avez appelé, Mademoiselle Jezabelle?"

- "Demandez à mes hommes de main de rapporter cette fille là d'où elle vient."

- "C'est entendu."

- "Elle a parlé d'un livre de magie qui se trouverait dans son camp. J'EXIGE QU'ON M'APPORTE CE BOUQUIN!"

- "Très bien."

- "Une fois cette fille retournée à la forêt à laquelle elle appartient, je VEUX que mes hommes s'assurent qu'elle ne réapparaisse plus aux alentours de cette propriété!"

- "D'accord."

- "Vous pouvez disposer."

~~~
(Note: Ma Jezabelle est avant tout une capricieuse jalouse).
# 13/10/2014 à 11:41 Kojiro64
(ralala! Je viens de me rendre compte que ce que j'avais écrit ne c'est pas posté!!!Désolé)
# 13/10/2014 à 11:52 James
Des que j'ouvrais les yeux, une horrible migraine me pris. Je gèmis alors que sentais une main me carresser négligemment la tête.
Je levais les yeux vers la propriétaire de cette main et j'aperçus Jezabelle, tournant lentement les pages d'un vieux bouquin à l'allure familière.
Mais oui! Le grimoire qui nous avait transformé Jessie et moi! D'ailleurs... Ou était elle?
J'espère quelle vas bien et qu'elle n'est pas blessé...
Je voulu me relevais mais j'etait plaqué sur la plaque en fer ou j'été couché.
Je me mis à tremblait en couinant nerveusement.
# 13/10/2014 à 12:19 Kojiro64
(Note: je viens de réaliser un truc Jez, James ne peut pas parler il ne pouvait donc pas répondre à Jezabelle...t'as fais une petite erreur je crois!)
# 13/10/2014 à 12:26 Raffangel
Je vais regretter de ne plus pouvoir jouer Jezabelle, j'aimais trop faire la sadique. Je vais volontairement ignorer le post de Jez, puisqu'elle a fait une erreur elle peut l'effacer ou refaire le même post modifié. Attention, James est un caninos plus un humain, il parle le langage pokémon!
# 13/10/2014 à 12:36 Kojiro64
Jez vas être dégoûtée!
Quelque chose me dis qu'elle voulait que James avoue ses sentiments amoureux!
# 13/10/2014 à 12:37 Raffangel (Jessie)
En m'asseyant sur mon sac de couchage, je regardais les alentours fiévreusement. Où était James?! Je portais toujours l'affreuse robe démodée, je n'avais donc pas rêvé; ce qui s'était passé avec la fiancée folle était tristement réel et James était resté avec elle!

J'entendis une voix m'appeler: "Jessie tu es là!!! ENFIN!!! Ca fait deux jours que je te cherche!"

En me levant, je voyais Miaouss apparaître de derrière les fourrés.

"Te voilà enfin toi!!! Nous avions besoin de ton aide James alors que tu n'étais même pas là! Nous avons été transformés en pokémon figure-toi, à cause de mon fichu livre de magie et ensuite la fiancée folle furieuse de James nous a fait capturer et emmener dans son château!!!!"

Miaouss me regardait bizarrement.

"Jessie, tu es sûre de te sentir bien?"

Agitée, je l'attrapais par la peau du cou.

"Bien sûr que je vais bien mais je ne pense pas que ce soit le cas pour James! Il est encore enfermé avec la dingue, il faut qu'on le retrouve! Et le livre, j'y pense..."

Le flash-back de la conversation du repas me revint à l'esprit. "... le livre de magie où est-il donc?!"

Jetant Miaouss de côté je me mis à fouiller les recoins du camp mais le grimoire était introuvable. En soulevant mes mains sur mes joues je laissais échapper un cri paniqué alors que Miaouss se bouchait les oreilles en grimaçant.

"Hiiiiii mais c'est une catastrophe!!!!!"
# 13/10/2014 à 12:42 Kojiro64
Au fait, je préviens mais je suis dispo toute la journée puisque, étant en alerte rouge dans mon département, je ne vais pas en cour(le Gard, pour les français).
# 13/10/2014 à 12:48 Raffangel
Je suis dispo une bonne partie de la journée d'aujourd'hui sauf si changements puis encore toute la semaine sauf mercredi et vendredi dans la journée. Par contre à partir de la semaine prochaine je ne viendrais plus que la soirée.
# 13/10/2014 à 12:51 James
Jezabelle me lança qu'un léger regard, souriant en entendant mes couinements, avant de se reconcentrer sur le grimoire.
Elle ne prêtait aucune attention à moi, une première!
Soudain, je me souviens que elle m'avait ôtée ma muselière! Une occasion unique pour tenter de me libérrer!Je me mis à mâchouiller les liens de cuir, beurk....
Le goût laissait vraiment à désirer!
"Allez James..." pensais je " ce n'est pas le momant de faire des manières!"
# 13/10/2014 à 12:52 Jez
(Aaaaaah mais qu'est-ce que j'ai fait?! Tête de linotte que je suis!

J'ai perdu le fil de l'histoire, je savais pourtant toujours que James était un caninos mais j'ai oublié qu'il ne pouvait pas parler. Désolée, j'ai trop honte ^////^' je vais récupérer ça en modifiant le topic sur le champ)
# 13/10/2014 à 13:03 Raffangel (Jessie)
J'avais raconté toute l'histoire à Miaouss, il n'avait pas vraiment l'air de me croire mais avait tout de même accepté de m'accompagner jusqu'à l'entrée de la ville pour y chercher le fameux château où était emprisonné notre coéquipier.

Un château c'est facilement reconnaissable, il ne devait pas y en avoir des milliers, puis de toute façon je sentais que j'étais sur la bonne piste. James et moi nous partagions une sorte de "courant" qui nous attirait toujours l'un vers l'autre ainsi qu'une faculté pour deviner parfois les pensées de l'autre.

Je marchais à grandes enjambées, ne prêtant pas vraiment attention à Miaouss qui courrait derrière moi.

"Hé, attends-moi Jessie, j'ai des petites pattes tu sais."

Je n'avais pas une minute à perdre.
# 13/10/2014 à 13:19 Jezabelle
(Mon message concernant le sérum de vérité a été modifié de façon à être plus logique, je suis vraiment plus que confuse. Cette fois, je vais veiller à être un peu plus attentive.)

Le livre de magie m'avait été remis en main propre par l'un de mes serviteurs et depuis lors, je cherchais assidûment à l'intérieur, la formule qui me permettrait de faire retrouver son apparence humaine à mon bien-aimé.

- "Voilà, nous y sommes. Pour annuler l'enchantement de transformation en pokémon, il faudra que je fasse avaler à James un breuvage à base de 4 élèments: une plume de roucoups, de la poussière, un brin d'algue salfsifique ainsi qu'une larme du pokémon ayant subit la transformation, autrement dit lui-même et ensuite il me restera à réciter une simple formule."

Quel miracle, je possédais chacun des ingrédients; il me suffisait d'aller les recueillir; ou plutôt de demander à ce qu'on aille me les recueillir; la plume dans la volière, l'algue salsifique dans l'étang du jardin, la poussière il devait bien en rester quelque part par dessus un meuble; quant à la larme de James ce serait l'élément le plus facile à avoir.

- "Oh Séba~stien~ pourriez vous aller me chercher ces quelques éléments? fis-je tranquillement en lui montrant du doigt la liste d'ingrédients indiqués dans le grimoire.

- "Tout de suite mademoiselle!" me répondit-il en s'exécutant.

- "Alors, James, à nous deux maintenant. De quel manière vais-je te faire verser cette larme?"

En me tournant vers lui, je découvris qu'il avait mâché la laisse qui le retenait et que celle-ci était sur le point de céder.

- "QUOOOOOIIII?!!!!"
# 13/10/2014 à 14:23 James
La laisse avait vraimentun goût détestable! Si Jessie était la elle serait sûrement entrain de me crier dessus à cause de cela... Quoi qu'il en soit alors que je continuer mon travail j'entendis Jezabelle énumérer les ingrédients nécessaires pour annuler ma transformation, la larme m'inquietait quelque peu...

"Alors, James, à nous deux maintenant. De quel manière vais-je te faire verser cette larme?"

Je l'entendais ce tourner vers moi et hurler en me voyant mordre la laisse.
Elle m'attrappa par la peau du coup me secouant pour me faire lâcher, j'y était presque!

Cette fois j'allais le regretter... Jezabelle me regarda droit dans les yeux et, c'est ce momant que choisi mon ventre pour émettre un furieux gargouillis .
Depuis combien de temps n'avaient pas manger? Depuis deux jour je crois...
La panique et tout ces événement m'avait fait oublier ma faim ce qui était très rare!
Jezabelle souris à nouveau.
# 13/10/2014 à 14:38 Raffangel (Jessie)
Au bout d'un bon quart d'heure de course à pieds, en portant Miaouss épuisé sous mon bras, j'avais trouvé le fameux château. Je n'avais eu aucune difficulté à m'introduire dans le parc.

Il n'y avait aucun garde aux alentours, si la fiancée de James leur avait demandé de surveiller ma venue aucun ne faisait son travail.

Le problème était de trouver un endroit par lequel entrer à l'intérieur de l'habitation sans déclencher d'alarme. Pendant que j'errais dans le parc en inspectant les portes, fenêtres et issues possibles, je demandais à Miaouss de grimper dans un arbre pour essayer de voir s'il pouvait apercevoir Jezabelle et James dans l'une des chambres.

"Hé Jessie, tu devineras jamais! Je suis tombé pile devant la bonne fenêtre!!!!" me hurla le chat pokémon une fois en hauteur "Je vois la fiancée de James avec un caninos!"

Je lui fit de grand signes pour lui faire comprendre de se taire; l'imbécile! Il allait nous faire démasquer!!!

Il soulevait une patte par dessus ses yeux pour essayer de mieux voir. Il cherchait vraiment à se faire remarquer ou quoi?! Pourquoi ne pas prendre une paire de jumelles pour avoir l'air suspect tant qu'il y était! Un miaouss sauvage se baladant dans un arbre c'était normal mais un miaouss parlant regardant attentivement les fenêtres ça l'était beaucoup moins!

"Elle fait signe au caninos qu'il aura de quoi manger si..." Miaouss fit un bond de surprise qui faillit le faire basculer en bas de sa branche "Pauvre caninos, je n'aimerais pas être à sa place!"
# 13/10/2014 à 16:16 Jez
(Jez à la rescousse C'est la journée des embrouilles aujourd'hui LOL J'ai effacé tous les posts qui vous posaient problème. )
# 13/10/2014 à 16:44 Kojiro64
Merci Jez!!!!
Je vais remarqué mon dernier post car, finalement, je l'aimais bien!
# 13/10/2014 à 21:45 Raffangel
Je posterais seulement après toi Kojiro64, cette fois j'attendrais pour éviter de créer des soucis. excuse-moi pour tout à l'heure en espérant ne pas t'avoir trop mise en colère.
# 13/10/2014 à 23:29 James(très en colère XD!)
note: Raffangel, bien sur que non ^^! Je rigolais voyons! Tu sais il en faut beaucoup pour que je m'énerve contre quelqu'un (qu'il mange un bout de mon repas... Ben ouais! c'est beaucoup!XD!)
Alors, par flemme, je remarque le dernier post que j'ai noté!
finalement, il y a un bon coté puisque que je préférais mon post modifié!
# 14/10/2014 à 08:57 Raffangel
Je m'inquiétais, je me disais ça y est, je l'ai dégoûtée du R.P à avoir été trop impatiente.
# 14/10/2014 à 17:18 Kojiro64
Désolé ^^!
Mais bon... j'ai trop la flemme de récrire mon post! surtout que je l'ai récris 3 fois mais qu'il c'est effacé a chaque fois!

En gros: Jezabelle menace James avec son fouet et lui dit qu'il pourra manger lorsqu'il aura terminé la séance de dressage du jour!

Encore désolé pour la non présence du post mais essayez de faire 3 fois le même texte sur mon ordi et vous comprendrez!
# 14/10/2014 à 20:23 Raffangel (Jessie)
"Que se passe t'il?!" demandais-je inquiète à Miaouss. Il semblait terriblement choqué, soulevant ses pattes à son visage pour se cacher les yeux.

"Mais cette femme est folle ma parole! Le pauvre caninos est retenu par les pattes à une plaque en fer et elle lui ordonne de se relever puis de se recoucher... ça ressemble fort à des pompes, comme on en fait au service militaire! Elle les énumère et quand il se fatigue ou qu'il ralentit la cadence elle lui balance un coup de fouet!"

Pauvre James, il fallait absolument que je trouve un moyen d'entrer à l'intérieur de la bâtisse pour lui venir en aide mais comment faire? J'aperçut soudain la demoiselle de chambre qui m'avait aidée à revêtir la robe et m'avait demandé de me méfier de Jezabelle, portant une manne dans laquelle se trouvait une couette qu'elle comptait sans doute mettre sécher à l'extérieur. Elle semblait être assez gentille, sûrement pourrait-elle me venir en aide. Elle était ma seule chance!

La dame sursauta lorsque je fit un bond à côté d'elle pour lui tapoter l'épaule. "Excusez-moi mademoiselle?"

"Arg, vous m'avez fait peur, je pensais que c'était mademoiselle Jezabelle qui venait me faire un reproche."

"J'ai besoin de votre aide, pour James... Je dois les sortir des griffes de cette folle."

"D'accord... que... que puis-je faire pour vous?"
# 14/10/2014 à 20:38 Kojiro64
Je suis là! Mais je ne pourrais te répondre qua a partir de 21h environ
Tu veux bien m'attendre?
Merci d'avance!
# 14/10/2014 à 21:04 Kojiro64
Et hop!
# 14/10/2014 à 21:18 James
Jezabelle avait, d'après ses dires, décidé que "j'entretienne ma forme physique comme se doivent tout parfait gentleman..."

Elle me forçait a faire des pompes sur cette froide plaque de fer, n'hésitant pas à me corriger a sa manière...
Non seulement la plaque était froide mais elle était aussi extrêmement glissante ce qui rendait l'exercice bien plus compliqué!

J'avais bien compris qu'elle esperait me faire verser une larme de cette manière mais cette fois, elle pouvait toujours attendre! Je ne céderais pas!

Soudain, je crus apercevoir un éclat doré par la fenêtre, je regardais plus attentivement, et j'eux l'impression de voir la queue de Miaouss disparaitre derrière une branche.
Cela devait être mon imagination...
Mais une chose est sûr, le coup que me donna Jezabelle était lui, malheureusement bien réell!

Je glapissais, fou de douleur, je voulais tellement pleurer... Mais ce que je voulais plus que tout, c'était Jessie...
# 15/10/2014 à 13:17 Jez
(Je m'excuse sincèrement de vous abandonner comme ça en plein R.P.G mais vous pouvez reprendre mon rôle car je n'ai aucune idée de si je vais trouver suffisamment de temps pour écrire; cette semaine en particulier, je suis hyper prise par ma vie privée et je consacre mon temps libre à entretenir le site. Dès que je pourrais me libérer je viendrais poster ici, promis. Au fait, ça ne m'empêche pas de vous lire, j'adore vos idées; vous avez chacune une énorme imagination. )
# 15/10/2014 à 15:53 Raffangel (Jessie)
(Merci ça me touche beaucoup.^^)

Vêtue comme une femme de ménage, les cheveux attachés en chignon avec un foulard noué par dessus, armée d'un plumeau, j'étais devenue méconnaissable et entrais sans problème à l'intérieur du château accompagnée de Miaouss vêtu de la même façon que moi; le tour était joué.

Je montais à l'étage avec le prétexte d'être une nouvelle femme de chambre et lorsque Jezabelle quitta sa pièce, elle ne prêta même pas attention à notre présence comme si nous n'étions que deux nouvelles soubrettes parmi tant d'autres.
Il nous suffisait donc d'attendre qu'elle disparaisse de notre vue pour pénétrer sans problème à l'intérieur de la chambre où se trouvait notre ami.

Désormais, cette mission de sauvetage semblait avoir la facilité d'un jeu d'enfant.

James faisait vraiment pitié à voir. Il luttait pour reprendre son souffle, en m'approchant, je vit qu'en plus d'être épuisé sa fourrure manquait à certains endroits, révélant des striures sanguinolentes.

Émue, je me mis à lui caresser l'échine, il releva sa tête, me dévisageant avec des yeux tristes.

"Je suis là James, je suis revenue pour toi, on va partir d'ici. Ensemble."

Le pauvre était cadenassé à une fichue plaque de fer dont je ne détenais pas la clé. Quel était cet engin de torture bizarre?! Qui diable dort avec une plaque de torture à côté de son lit?!

Heureusement, Miaouss avait une solution, il dévoila l'une de ses griffes immense puis entrepris de forcer les serrures des cadenas.
# 15/10/2014 à 18:32 James
(C'est dommage Jez... Et merci pour le compliment)

Je ne tenait plus debout, mes muscle était fatigués et la faim devenait insupportable, le rythme de mes pompes baissait alors que celui des coup de Jezabelle redoublait de violence.
Je finis par m'effondrer, vidé de tout énergie, le dos strié de coup et mes cheveux lavande poissé par le sang s'échappant de mes blessures.

Jezabelle eu un rictus mécontent:

"Grrr...Pourquoi ne pleure tu point?! D'habitude je n'ai même pas à frapper pour que tu éclate en larme..."

Malgré la douleur, j'eu un faible sourire, pour une fois, ma fiancée n'obtiendrais rien de moi!

"Sébastien?" appela t'elle.

Aussitôt, le fidèle majordome de notre famille apparut dans l'encadrure de la porte en s'inclinant respectueusement.

"Vous m'avez appelé mademoiselle?"
"Veuillez apporter de quoi nourrir un Caninos..." Déclara Jezabelle en souriant.
"Tout de suite mademoiselle..."

Sébastien partit prestemment et reviens presque aussitôt avec une gamelle remplit de nourriture pokémon qu'il présenta a ma fiancée avant de sortir en s'inclinant une nouvelle fois.

Elle déposa la gamelle devant moi avant de s'exclamer:

"Je tient ma promesse, voici la chose demandé..."

Je regardais la gamelle, si la faim n'avait pas était aussi grande je n'y aurait pas touché mais là...

Après avoir engloutis mon repas, qui je dois vous l'avouer, n'avait pas été facile étant donné que j'étais attaché et qu'il avait été placé volontairement a une certaine distance , je relevais la tête vers ma "tortionnaire", ma respiration toujours saccadée à cause du violent effort fournit plus tôt. Elle était assise sur son lit, les jambes plié, lisant le fameux grimoire à l'origine de tout nos malheurs.
Elle eu soudainement un sourire inquiétant, regardant tour à tour le manuscrit et moi même ce qui me fis frissonner quelque peu. Elle attrapa un marque page sur sa table de chevet avant de sortir en déclarant:

"Je reviens dans quelques instants mon cher... Je dois m'assurer d'une chose essentielle."

Quelque seconde après son départ, la poignée de porte s'abaissa lentement, laissant apparaitre une servante que je reconnu aussitôt: Jessie.

Je lui souris pêniblement, elle s'approcha de moi, et me caressa lentement (si j'avais été métamorphosé en Miaouss, je serrait surement entrain de ronronner!).

Elle secoua le cadenas qui me retenais a la plaque en fer et c'est a ce moment là que je remarquais mon compagnon félin!
Miaouss était donc là lui aussi! Ils sortit ses griffes assérré et en pénétra une dans le cadenas afin de l'ouvrir. Je murmurais le nom de mon ami en langage pokémon et j'eu le doux réconfort de l'entendre me répondre.

Une fois son travail terminé, Jessie ôta mes liens et me pris dans ses bras, caressant ma tête d'un air rassurant.

"Nos...Canica niiii nos nos!"

Jessie me lança un regard désolé, j'avais oublié quelle ne pouvait me comprendre désormais.

"Je vais traduire Jess!" s'exclama Miaouss " Il dit qu'il est très heureux de te revoir et qu'ils c'est inquiété pour toi..."
# 16/10/2014 à 09:20 Jessie
Je tenais James appuyé fermement contre moi pour sortir de la chambre, sentant son coeur battre à toute allure dans sa poitrine qui reposait contre ma main. Alors que nous nous dirigions dans le hall avec Miaouss, j'entendis la voix de Jezabelle résonner à l'intérieur de l'ascenseur.

"Veillez bien à ce qu'aucun intrus ne rôde autour de la propriété, je vous fais confiance!"

Miaouss, James et moi, nous miment à regarder nerveusement tout autour de nous à la recherche d'un endroit où nous cacher; malheureusement les portes de l'ascenseurs s'ouvrirent pile à ce moment laissant apparaître la cruelle jeune femme devant nous avant même que nous ayons le temps de réagir.

"Mais qu'est-ce que vous faites, Mesdemoiselles?!!!!" beugla t'elle en fixant le caninos que je tenais dans mes bras.

Paniquée, je cherchais une excuse que fort heureusement, Miaouss trouva à ma place.

"Nous comptions donner un bain à votre caninos car il semble vraiment très négligé. Voyez comme ses poils sont poisseux!"

Je ne croyais pas ça possible, pourtant, la a ruse fonctionna à merveille.

"Quelle bonne idée." se réjouit Jezabelle. Je vit qu'elle tenait entre ses mains un sachet contenant une plume ainsi qu'un autre dans lequel se trouvaient des espèces de petites orbes métalliques; des pièces de monnaie sans doute? James se redressa en remarquant ces machins et se mit à s'agiter; cherchant à bondir hors de mes bras.

"Mais qu'est-ce qui te prend James?!!" lui chuchotais-je en essayant de le retenir. Il jappait comme un fou, agitant sa queue à toute allure. "Qu'est-ce qu'il dit, Miaouss?"

Le chat pokémon soupira: "... des capsules de bouteilles..."
# 16/10/2014 à 18:44 James
A la simple vue de ses objets si cher à mon cœur, je me mis a frétiller énergiquement dans les bras de Jessie. C'était mes tout premiers exemplaires de capsule que j'avais reçu!!!
Je pensais que Jezabelle les avait détruit après me les avoir confisqué alors que nous n'étions que des enfants.
J'étais rentré dans une telle euphorie que j'oubliais totalement qui les avait en sa possession et pourquoi j'étais dans les bras de Jessie. Je réussi finalement a me dérober d'elle, la frappant au visage par inadvertance. Bien que mes articulations me faisaient souffrir, je me mis a sautiller, aboyant joyeusement en observant ces belles capsules.
Jezabelle eu un sourire et continua son chemin, je la suivais, espérant pouvoir récupérer mes capsules lorsque Jessie m’attrapa violemment par la peau du cou. Je lâchais un gémissement de douleur alors qu'elle touchait mes blessures.

"Que faite vous?!" demanda ma fiancée en se retournant.

"Oh..euuh" hésita Miaouss" Nous venons d'apercevoir une puce sur son pelage Jessie et moi!"

"JESSIE?!"hurla Jezabelle.

"Oups!" s'exclama le félin maladroit en posant ses pattes sur sa bouche " Moi et ma grande gueule de Miaouss!!!"

Jezabelle s'approcha de Jessie et l'observa plus attentivement. Les capsules était toute proches!!! Je tendais la pattes et je plantais mes griffes dans le sac afin de le rapprocher et lorsqu'il fut suffisamment près je plantais mes dents dessus afin de l'arrachait des mains de Jezabelle. Elle le lâcha par surprise et Jessie commença a courir en poussant quelque jurons a mon attention.
Je sais, je sais... je suis irrécupérable mais dès qu'on parle de mes capsules de bouteilles chéries...
Jessie me faisait des remontrances alors qu'elle courait et insulta Miaouss pour sa maladresse. Nous étions a quelque mètres de la sortie lorsque trois gardes du corps assez imposant nous barrèrent la routes alors que le reste du personnelle nous encerclait. Un des deux agents attrapèrent Jessie, l'obligeant a faire face a Jezabelle alors qu'un autre attrapa Miaouss et que le dernier m'arrachait violemment des mains de mon amie.

"tient, tient, tient...Vous êtes revenue Jessica?" dit Jezabelle en s'approchant d'elle. " le luxe vous manquait donc a ce point? Mais je ne peux accepter une nouvelle fois la présence d'une roturière en ses murs..."

Elle souleva son menton a l'aide de son éventail avant de sourire d'une manière menacente. Je glapit et je me mis a me débattre dans les bras du garde du corps mais ce dernier resserrait sa poigne, me faisant pousser un hurlement de douleur ce qui me fis lâcher le sac contenant mon "trésors".

"Et bien à vrais dire, je dois vous remercier de m'avoir permis de trouver ce livre de magie." commença Jezabelle " Il est des plus... passionnant! Je ne pense pas que vous ayez eu le temps de le consulter plus attentivement... Que diriez vous si nous le testions de nouveau? Bien sur, mon cheeeer James assistera a la scène... Il me manquais justement une de ses larmes voyez vous? Vous devriez savoir qu'elles sont, en temps normal, des plus facile a obtenir mais, pour une raison qui m'échappe encore, il m'est impossible de lui en soutirer une... Et le fais que la personne à qui il tient le plus, après moi bien entendu, soit présente ici est une chance inespérée... Bien que mon option principal soit surement des plus efficace, connaissant la passion étrange de mon fiancé a collectionner ces ordures, celle ci me semble bien plus amusante."
# 16/10/2014 à 21:01 Jessie
Parfois la stupidité de mes coéquipiers me sidère! Il faut se demander s'ils ont vraiment un cerveau!

James avait complètement perdu la boussole en présence de ces fichus rebuts de capsules et à cause de ça il m'avait non seulement frappée d'un coup de queue en plein visage en s'enfuyant de mes bras mais en plus il s'était mit à suivre sa garce de fiancée comme un petit toutou obéissant; c'était le monde à l'envers.

Comme si on avait pas suffisamment de problèmes comme ça, Miaouss avait choisit d'en remettre une couche en balançant simplement mon prénom. D'habitude c'est plutôt James qui nous trahi mais cette fois c'était ce fichu chat pokémon qui n'avait pas réussit à tenir sa grande langue! A croire qu'on était maudits! Au moment où on frôlait la liberté du bout des doigts, l'étaux se resserrait à nouveau autour de nous; nous nous retrouvions entourés par cette bande de fainéants de garde du corps. J'avais envie de hurler!

"Vous êtes revenue Jessica? Le luxe vous manquait à ce point?" me demanda la folle. Il était vrai que j'aurais beaucoup apprécié séjourner en ces lieux définitivement si sa simple présence de bourge-capricieuse-désaxée n'aurait pas gâché toute la beauté des lieux.

Elle m'expliqua quelque chose au sujet du livre de magie. Je ne compris pas exactement où elle voulait en venir avant qu'elle ne dévoile le fameux livre qu'elle avait emporté avec elle et caché à l'intérieur de sa robe. Elle l'ouvrit à une page marquée d'un signet, toussota puis se mit à prononcer un énoncé à voix haute:

"Mastouffe et Groret, Hout-Hout et Farfuret! Faites s'effacer les doutes qui sur ma route se sont dressés. Par les pouvoirs qui me sont conférés je désire que ma jalousie soit absoute en formulant le voeux qu'abominablement l'associée de mon bien-aimé sous ses yeux soit dissoute."...

Elle me lançait un regard glacial par dessus son éventail en prononçant ces mots. Suite à ça, elle fit un pas vers moi pour s'emparer d'une poignée de mes cheveux qu'elle m'arracha d'un geste rapide. Je poussais un hurlement et agitait les bras, folle de rage, toute prête à lui sauter dessus pour lui flanquer la punition qu'elle méritait mais j'étais malheureusement retenue par deux de ses gardes.

"Pour que la formule magique opère il ne me reste plus qu'un acte à accomplir: enrouler 6 cheveux autour de l'un des objets préféré de mon fiancé... et il s'avère que je possède les ingrédients nécessaires..."

Elle se mit à rire comme une vraie détraquée.
# 17/10/2014 à 17:30 James
Lorsque Jezabelle dicta la formule, mon sang se glaça dans mes veines. Elle n'allait quand même pas...
Hélas si, et j'en ai eu la triste confirmations lorsqu'elle arracha une mèche de cheveux à Jessie. Je me débattais dans les bras des gardes du corps, malgré la souffrance que m'apportait mes blessures. Je sentis mes larmes me monter au yeux et je pu entendre Miaouss miauler d’effrois.
J'avais si peur que Jessie ne disparaisse que je me mis a mordre violemment la main du garde. Ce dernier poussa un cris et c'est à ce moment que je remarquais que j'avais laissé une marque semblable à une brulure...
Je soupirais... Si la vie de Jessie n'en dépendait pas je n'aurais jamais eu la force de faire une telle chose...

Je me concentrais et je tournais ma tête vers le sachet contenant mes capsules de bouteilles dans la main de Jezabelle, j'ouvris la gueule et un jet de flammes en sortit, calcinant littéralement mes si précieuses capsules et brulant quelque peu ma fiancée au passage.
Jezabelle hurla en se tenant la main ,elles se tourna vers moi, des flammes dans les yeux.
La colère la consumait littéralement, et oubliant ses bonnes manière, lança un juron, m’attrapa par la peau du cou et me jeta violemment au sol, me frappant de son pied avant de me reprendre et de me jeter une nouvelle fois contre le mur, bousculant une petite table sur laquelle une lampe était posée.
La lampe me tomba dessus, j'entendis le son de verre brisé et tout deviens noir.
# 17/10/2014 à 18:26 Jessie
Les larmes me montèrent aux yeux quand je vit que James sacrifiait ses si précieuses capsules pour me sauver la vie.

Sa fiancée, au contraire devint totalement folle de rage et incontrôlable. Elle commença à vociférer les pires insultes puis s'empara de James pour le maltraiter en le jetant par terre; lui balançant des coups de pieds puis le lançant contre un mur.

Cette torture était insupportable à regarder mais je ne pouvais rien faire pour l'arrêter, les gardes me tenaient de toute leur force peu importe combien je luttais contre eux, essayais de leur envoyer des coups de pieds ou tentais de leur infliger des coups de cheveux ou des morsures. J'étais contrainte de rester une simple spectatrice impuissante.

Alors je me mis à faire la seule chose que je pouvais encore; crier:
"Laisse le tranquille sorcière!!! Arrête, tu vas finir par le tuer! C'est ce que tu cherches?!!! ARRÊTE!!!"

Malheureusement la garce enragée n'écoutait rien. Elle était devenue sourde à mes appels et en oubliait que si son fiancé perdait la vie tous ses rêves de mariage seraient également détruits.

"Non mais arrêtez la!!!" hurlais-je aux gardes "Faites quelque chose, ça va finir en drame! Vous ne voyez pas qu'elle est folle à lier?!!!"

Et puis soudain, un fracas retentit et le calme remplaça la tempête. Un silence pesant enveloppa la pièce; que Miaouss finit par briser avec un cri: "JAMES!!!!"

Je réalisais à ce moment qu'une lampe avait basculé en bas d'une table et s'était écrasée sur lui. Je poussais un cri d'effroi en le voyant couché au sol, complètement inerte; les yeux fermés. Il semblait mort.

"Qu'est-ce que vous avez fait CHIENNE?!" hurlais-je à l'attention de la dingue en regardant le caninos inanimé, ne pouvant plus retenir mes larmes. Il était vrai que l'appellation avait été mal choisie mais je n'avais pas réfléchit à ce que je disais sur le moment.

Jezabelle s'était calmée, elle avait prit une expression coupable alors qu'elle s'avançait lentement vers le corps. Elle s'accroupit auprès de lui et posa une main sur sa poitrine, cherchant une pulsation cardiaque.

"James... je... ce n'est pas ce que je voulais..."

Je ne pouvais pas m'empêcher de trembler, l'effroi me consumait de l'intérieur. Voir cette démente caresser mon coéquipier comme si elle tenait à lui alors qu'elle était la responsable de son état me donnait envie de vomir.

Elle voulut le soulever et poussa un cri lorsqu'elle remarqua qu'une flaque de sang commençait à se former en dessous de lui.

"Ciel! M-Mais qu'est-ce que j'ai fait?!" s'exclama t'elle d'une voix entrecoupée de sanglots. En tremblant, elle souleva le buste de James contre sa poitrine, posant son menton par dessus la tête de ce dernier puis se mit à appeler à l'aide.

"Au secours! Faites quelque chose! Appelez un docteur, l'infirmière Joëlle, des secours! Je ne peux pas perdre mon fiancé!!!"

Elle avait l'air vraiment désemparée, c'était difficile à croire. Elle ne ressemblait plus en rien à la femme agressive qu'elle avait été quelques minutes auparavant.

Une chose était certaine, elle était une très bonne comédienne. Des larmes coulaient en torrent le long de ses joues; aussi bien que sur les miennes mais mes larmes au contraire des siennes étaient sincères et amères.

J'entendis des sanglots à côté de moi, c'était Miaouss.

"JEZABELLE TU MERITES DE BRULER EN ENFER!!!" hurla-t-il.
# 18/10/2014 à 15:18 James
J'ouvris péniblement les yeux, la douleur était insurmontable et tout etait flou et je n'entendais plus rien...
Une forme me tenait dans ses bras et je sentis un liquide chaud s'écoulait de mon corps. Quelque chose m,attrapa avec plus de puissance, elle était noire...
Sûrement un des garde.

Le temps passer plus lentement et je sentais tout mon environnement bouger et l,on me posa sur quelque chose de moelleux et doux. Mon ouïe me revenait doucement et je pu entendre une voix que je connaissait bien en même temps qu'une odeur très agréable vient me titiller le museau.
Je sentis une douce sensation sur ma pattes comme si on me la carressait et je n'eu pas de mal a reconnaitre la silhouette penché au dessus de moi:
Jessie.
# 18/10/2014 à 17:36 Jessie
Que s'était-il passé exactement dans la tête de Jezabelle? Elle avait probablement eut un déclic causé par la vue du sang que James avait perdu par sa faute; elle s'était sentie coupable d'avoir faillit de le tuer? Je ne sais pas exactement... Toujours était-il qu'elle avait décidé d'arrêter de se repentir.

Elle s'était excusée pour ses agissements monstrueux, avait demandé à ce qu'on nous libère Miaouss et moi et m'avait remit le livre de magie pour me permettre de faire retrouver son apparence à James si jamais il se rétablissait.

Assise au chevet de mon ami blessé, dans un centre pokémon, j'attendais qu'il reprenne connaissance depuis une semaine. Ses blessures s'étaient cicatrisées mais il était toujours plongé dans une sorte de coma. Heureusement si je peux dire, la folle avait décidé de payer son hospitalisation et ne venait jamais lui rendre visite; peut-être par peur de lui causer plus de tord.

L'infirmière Joëlle ne savait pas se prononcer sur l'état de mon ami, elle n'était ni optimiste, ni pessimiste; le cerveau des pokémon est un mystère m'avait-elle dit, il n'était pas improbable qu'il se réveille mais il fallait le stimuler autant que possible.

Alors chaque jour, je venais m'asseoir auprès de lui pour passer presque des journées entière pour lui parler, lui faire des promesses de vacances, de dîners de rois, de mauvais plans pour narguer les morveux et de toute sorte d'autres amusements qu'on partagerait.

Un midi, alors que Miaouss était occupé à manger un hot-dog assit à côté du lit, je réarrangeais les oreillers posés par dessous le corps canin de mon ami en lui chuchotant que je rêvais de revoir son sourire insouciant; tout en lui caressant les pattes, quand j'eut l'impression de le voir frémir des paupières.

Je cru que j'avais été victime d'une illusion d'optique lorsque tout à coup je l'entendis gémir et en baissant le regard, je vit une paire d'yeux verts profonds me dévisager d'un air un peu perdu.

Des larmes de joies m'échappèrent aussitôt. Je me relevais de ma chaise pour me pencher sur l'adorable caninos afin de lui donner une sorte d'étreinte.

"James! Tu as repris connaissance! Quel bonheur!!!"

Il jappa pour me dire quelque chose puis je le vit humer l'air énergiquement et tourner la tête vers Miaouss en regardant son hot-dog d'un air envieux.

J'appuyais sur le bouton d'appel des infirmières. Quand deux Joëlle apparurent elles laissèrent exploser leur surprise et leur joie.

"Oh c'est magnifique, le caninos s'est réveillé. Je vous avais bien dit de ne pas perdre espoir." fit l'une d'elles en s'adressant à moi tandis que sa collègue examinait James.

"Il peut manger?" demanda Miaouss.

Les Joëlle lui donnèrent le feu vert donc le chat pokémon offrit la totalité de son hot-dog à James; lui qui d'habitude était si avare concernant la nourriture; cela trahissait à quel point il était heureux de retrouver notre ami.

"Alors est-ce qu'il est tiré d'affaire?" demandais-je aux Joëlle quand elles eurent terminé leur examen.

"Parfaitement." me répondit l'une d'elle.

"Il lui suffira de prendre un peu de repos puis il sera complètement sur pattes."

Mais quelque chose continuait de m'inquiéter. James pouvait-il reprendre son apparence humaine sans risque? Pour en avoir le coeur net, il fallait que j'essaye la formule magique maintenant avant que quelque chose d'autre ne m'en empêche encore et tant qu'il était bien entouré et en lieu sûr.

Alors que James mangeait d'un air réjouit avec Miaouss à ses côtés qui le tenait par les épaules en riant aux éclats, entouré par les deux infirmières de chaque côté de lui qui semblaient veiller sur lui; je décidais que c'était le meilleur moment et ouvrais le livre de magie pour prononcer la formule fatidique.

"Lugulabre, cliticlic, Darkay, Raykaza , grand esprit de l'haut-delà que le caninos qui se trouve là devant moi redevienne l'homme qu'il était autrefois. Sidéréla!"

Un puissant flot de lumière se mit alors à envelopper James, nous aveuglants. Soulevant un bras devant mon visage, je retenais mon souffle, espérant que la formule fonctionnerait sans accroc.
# 18/10/2014 à 18:20 Raffangel
(je voulais mettre "d'arrêter de le harceler ET de se repentir)
# 19/10/2014 à 15:53 James
Jessie était folle d joie lorsqu'elle me vit ouvrir les yeux, elle me donna une étreinte.

"James! Tu as repris connaissance! Quel bonheur!!!"

"Ninooos ca!Caniiii! (J'ai l'impression que cela fait des années que je ne t'ai pas vue Jessie! Tu m'as tellement manqué!)

J'avais une folle envie de lui sauter dans ses bras mais a cet instant une douce odeur de nourriture vient me titiller le museau et j'aperçus un hot dog que tenait Miaouss dans ses pattes. Arceus, ce que j'avais faim!

Deux infirmière Joëlle rentrèrent dans la pièce et s’exclamèrent de joie en même temps.
Miaouss demanda si je pouvais manger et les Joëlle donnèrent leur accord, mon ami pokémon me tendis son repas je me jetais avidement dessus, ce que c'était bon! J'avais presque oublié a quel point j'adorais manger! Miaouss rigola lorsque je le lui dit et une des infirmière passa une main sur ma tête pour me caresser.

Je tournais mon attention vers Jessie et je m’aperçus qu'elle tenait le livre de magie dans ses mains. Je penchait la tête en jappant interrogativement lorsqu'elle s'exclama:

"Lugulabre, cliticlic, Darkay, Raykaza , grand esprit de l'haut-delà que le caninos qui se trouve là devant moi redevienne l'homme qu'il était autrefois. Sidéréla!"

Une lumière m’enveloppa soudain, et les infirmière ainsi que Miaouss s'écartèrent et je ressentis une brusque douleur m'assaillir, finalement je perdis connaissance et lorsque je rouvris les yeux, Jessie était penchée au dessus de moi, un large sourire sur ses lèvres.

"Je...Jessie? que t'arrive t-il?" demandais je "Mais attendez, je peux parler?! Cela veux dire que... je suis de nouveau humain?!!!"

Je touchais mon visage et regardais mes mains émerveillé et je me mis a crier de joie:

" Yeeepyyyy!!!!! C'est le plus beau jour de ma vie!!!!"

Des larme inondèrent mes yeux et je me jetais dans les bras de Jessie.

"Jessie!! Je suis si heureux!! Oh si tu savais!!! Merci, merci, merci,merci!!!! Promet moi que l'on ne se quittera plus jamais et que tu ne lira plus jamais les bouquin que tu trouve par terre! Ooooh ce que je suis heureux!!!"
# 19/10/2014 à 17:37 Jessie
James pleurait de joie dans mes bras mais j'étais trop préoccupée à rêver pour partager ce bonheur. Je pensais aux pouvoirs magiques incroyables du livre et aux rêves qu'il pourrait m'exaucer, j'imaginais tout ce que je pourrais m'offrir grâce à lui:

Je pourrais demander au livre de me transformer en princesse, de faire apparaître un grand château, un prince charmant et des serviteurs séduisants, les plus belles robes de collection...

Comme j'étais trop occupée à fantasmer je ne vit pas Miaouss sortir ses griffes pour lacérer le bouquin, le réduisant à l'état de confettis.

Je ne m'en aperçut que lorsque j'entendis James le féliciter.

"NOOOON!!! QU'AS TU FAIT STUPIDE TAS DE PUCES?!!!"

J'attrapais Miaouss par le cou pour l'étrangler quand James m'arrêta en posant une main sur mon avant-bras. En tournant la tête vers lui j'eut un sursaut de surprise car dans la position qu'il avait prise, semi-penché sur moi mon regard se posa directement sur ses fesses bien exposées au grand jour. Lui aussi était complètement nu, comme j'en avais eu la drôle de surprise quand j'avais reçu le forum expérimental du scientifique employé par l'autre folle. Heureusement pour James, le drap du lit cachait sa modestie mais il ne s'était même pas aperçu de sa situation et risquait à tout moment de faire tomber ce fameux drap et sa position de lune au grand jour était vraiment trop drôle à voir; surtout quand je regardais les visages tous rougissants des infirmières Joëlle qui se détournaient et Miaouss qui grimaçait bizarrement en se retenant de rire aux éclats. C'était si tordant que je ne put m'empêcher d'éclater de rire en le pointant du doigt.

Plus je le regardais me fixer d'un air intrigué en clignant des paupières, se demandant ce qui m'arrivait, plus mon rire gagnait en intensité.

"HAhahahaHAHahaHOUHAHAHAHA!!!!"
# 19/10/2014 à 18:20 James
aAlors que j'empêchais Jessie de faire du mal à Miaouss( qui pour moi, avait eu un bon réflexe), Jessie eu un fou rire, les infirmières se retournèrent en rougissant et Miaouss fit une grimace et posa ses pattes sur sa bouche pour ne pas rigoler.
Je regardais, étonner Jessie:

"Quoi? Qu'ai je fait?"

Miaouss fini finalement par éclater de rire et ce mis a hurler;

"Nyahahahaha!!!!Jim! Ouhouhouh!!! Le drap! Hihihahaha!!!"

Je baissais les yeux en déclarant: "Quoi le drap?" Et je m'aperçus... Que j'étais entièrement nue!
Je poussais un cri choqué et sursauta, laissant glisser le drap que je rattrapais, laissant apercevoir ma modestie une fraction de seconde.
J'étais rouge de honte et je remontais le drap jusqu’à mon visage.
Je me sentais tellement mal que je sentis les larmes me monter aux yeux alors que le rire de Miaouss se faisait bien plus fort.
Jessie s'était calmé et commença à s'approcher de moi. Je fuyais son regard, intimidé et gêné. Le rire moqueur de Miaouss était vraiment humiliant...

"Nous allons chercher de quoi vous habiller monsieur" Déclara une infirmière, encore toute rouge.
# 19/10/2014 à 19:29 Jessie
Je riais tellement fort que j'en avais des larmes aux yeux, j'avais mal au ventre et j'éprouvais des difficultés à retrouver mon souffle. Me laissant tomber à genoux, je frappais des poings contre le matelas, y appuyant mon visage en essayant désespérément de retrouver mon calme.

Finalement, je réussit à m'apaiser un peu, donc je relevais la tête et pile à ce moment, Miaouss fit une remarque à James qui lui fit prendre conscience de sa tenue d'Adam, du coup, il eut un sursaut qui me laissa entrapercevoir son... *chuchote* "zboub", qui y faut le dire était plutôt bien proportionné hihihihhih. Immédiatement, je ne pu refréner un saignement de nez incontrôlable. C'était bizarre que j'éprouve ce genre d'attirance pour James car j'avais déjà eu plus d'une fois l'occasion de le voir dans des tenues sexy telles que son joli slip de bain et je n'avais jamais eu ce type de réaction pour lui. Je me dépêchais de feindre un rhume en soulevant un mouchoir devant mon visage.

James avait remonté son drap par dessus son visage. Il devait vivre un grand moment de solitude certainement renforcé par mon fou-rire; pour ne pas arranger les choses Miaouss avait craqué et s'était mit à rire à son tour, en plus il lançait des commentaires embarrassants.

Je toussais pour essayer de reprendre mon sérieux, réalisant que ce n'était pas très bien de ma part de me moquer de mon meilleur ami, surtout après tout ce qu'il venait de traverser, donc je décidais de m'approcher de lui pour tenter de le "consoler". Quand je m'assit à ses côtés il détourna le regard et même il me tourna le dos.

"Hum, James, ... euh... excuse-moi si je t'ai froissé." Il ne me répondait pas donc je m'emparais de son menton pour l'obliger à me faire face. Il se mit à trembler, le visage aussi rouge qu'un écrapince, je cru qu'il allait éclater en larmes mais au lieu de ça il se mit en colère; il affronta mon regard oui mais pour me fusiller des yeux. Je ne m'étais pas attendue à cette réaction.
# 21/10/2014 à 10:24 Kojiro64
Désolé pour le retard...
# 21/10/2014 à 11:01 James
Je ne comprend pas...
Pourquoi ce moque t-elle ainsi de moi après tout ce qui c'est passé?! A croire qu'elle ce fiche pas mal de ce que je peux ressentir! Je croyais qu'elle me comprenait mais enfaite non, elle ne pense toujours qu'a elle! Je la déteste! Elle me releva le menton et je sens que mes larmes sont sur le point de tomber, elle commence à s'excuser et là, je craque, tout la colère que j'ai contre tout ces événement ressort d'un coup et Jessie risque d'en subir les conséquences... Je la repousse et je m'écris:

"Laisse moi!!! Ne me touche pas!!!"

Jessie se rapproche et je la pousse une nouvelle fois avec plus de violence alors que mes larmes commence à couler. Elle se cogne contre la table de chevet et porte la main à sa hanche en grimaçant. La colère m'aveuglait et je criais une nouvelle fois:

"Je...je...JE TE DÉTESTE!!!"

Jessie me regardais, catastrophé et étonné.

"Je vous ramène de quoi vous chan....ger...Excusez moi!"S'écria une infirmière en posant les habits qu'elle tenait sur mon lit avant de ressortir.

Jessie commença a me parler et je posais mes main sur ma tête comme si je souffrais de migraine et lorsque qu'elle commença a 'approcher de nouveaux, je me mis une nouvelle fois à crier:

"Laissez moi! Sortez!!! J'AI DIS SORTEZ!!!!"

Jessie resta figé un instant et sortit sans un mot suivit de Miaouss. Dès que a porte fut refermé, je fondis en larmes.

Ce que je m'en voulais! Je m'habillais tristement lorsque mon regard se posa sur une vieille feuille jaunie:
Une page de grimoire

Elle avait du tomber lorsque Miaouss l'avait réduit en pièce. Je la ramassais, la vague à l'âme, et j'en lisais le titre:

"Lire les souvenirs d'une personne"

Je posais la feuille sur la table de chevet, je m'en fichais pas mal! Je me recouchais dans le lit, roulé en boule, pleurant toute les larmes de mon corps et, finalement, le sommeil et la fatigue eurent raison de moi alors que je sombrais dans un rêve tourmenté.

Tout était noir. Je courais aussi vite que mes 4 pattes de Caninos me le permettaient, derrière moi je pouvais entendre les rires de Jezabelle suivit des claquements de son fouet. Soudain, une silhouette apparut à quelque pas de moi, lorsque je fus suffisamment près, je poussais un halètement choqué. Jessie se tenait là, devant moi, le corps ensanglanté et Miaouss à ses coté, l'aidant à se tenir debout.
Le félin me jeta un regard assassin.

"Tu as vu ce que tu lui as fais?! tout cela est ta faute!!! Tu as tué Jessie!!!"

Je voulais lui dire que ce n'étais pas vraie, que j'étais désolé mais je n'arrivais pas à parler et même Miaouss ne semblait comprendre mon langage de Caninos.
soudain, une main m’attrapa par la peau du cou: Cétait mon père.

Il commença à me rabaisser, me traitant d'incapable, disant qu'il regrettait que je sois son fils. Je pleurais tant ces remarques étaient dur. Finalement, il me jeta au sol alors que Jezabelle se rapprochait de moi en riant. Elle commença a me frapper sous le regard triste de Jessie.

"Désolé Jessie..."


Je me réveillais en sursaut. Je sentis quelqu'un me tenir la main, je me retournais et je vis Jessie. Je me mis à trembler et je me jetais dans ses bras en pleurant.

"Jessie! Je suis désolé! Excuse moi! Excuse moi de t'avoir fait mal en te poussant tout à l'heure! Je m'en veux tellement! Pardonne moi!"

A ma grande surprise Jessie ne dit rien. Je brisais l'étreinte, interloqué.

"Jessie?"

Elle semblait catastrophée et choquée, comme si elle venait d'assister à quelque chose qu'elle n'aurait pas ud voir.
Je remarquais alors qu'elle tenais la page du grimoire que j'avais vu tout à l'heure.
Répondre à ce message

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Roketto Dan no Sekai--Site créé le 22 mars 2011 par Musashi et Kojiro

Design par Musashi, Jez et Chacha

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site